Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Charles Delhez sj

SIMON


Chaque jour, on voyait un vieux bonhomme tout voûté pénétrer dans l’église du village, sur le coup de midi, quand sonnait l’angélus. Il n’y restait pas longtemps, mais il n’aurait jamais manqué ce rendez-vous.

 

La sacristine qui habitait sur la place le voyait entrer et sortir presque aussitôt. Inquiète, elle avertit Monsieur le Curé. Intrigué, il décida de se poster derrière une colonne et d’observer. Notre ami entrait, allait jusque devant l’autel, faisait une génuflexion pleine de dignité et s’en retournait. Plusieurs jours de suite, le curé observa le même rite. Il interpella enfin le mystérieux visiteur : « Que fais-tu là ? – Je viens faire ma prière, Monsieur le Curé. – Elle n’est pas très longue… - Je sais. Je ne suis pas capable de mieux, mais elle Lui suffit. – Tu n’as même pas le temps de réciter un Avé maria. – Oh non ! Je dis simplement : Bonjour jésus, c’est Simon ! »

 

Un jour, on ne vit plus Simon. La vieillesse gagnait du terrain. On l’avait emmené dans un hospice. Là, il était bien soigné, mais personne venait le voir. Pourtant, il avait l’air heureux, surtout vers midi. A cette heure-là, chaque jour, son visage rayonnait. Sans doute s’agenouillait-il dans l’église de son cœur et redisait-il la même prière : « Bonjour Jésus, c’est Simon ! »

 

C’était le dimanche de Noël. Midi approchait. Simon était endormi sur son lit. Au milieu du sommeil, il se mit à sourire. Il rêvait. Il vit quelqu’un de beau et lumineux s’approcher de lui. Lentement. Paisiblement. Le regard plein d’amitié. Et puis, d’un geste de la main, cet inconnu le salua et lui dit : « Bonjour Simon, c’est Jésus ! »

 

De ce rêve-là, Simon ne s’est jamais réveillé.

 

Charles Delhez, S.J

Histoire de Simon : la prière des pauvres

Commenter cet article

more here 04/11/2014 12:15

I was literally interested to go through the History Simon: The Prayer of the Poor. I loved the way you described the story and it helped me understand the complete history of Simon and the reason behind we pray for the poor.

Céline 06/11/2009 17:55


Il suffit parfois d'un mot "Bonjour" pour que le bonheur entre dans nos coeur. "Bonjour", qui devient rare et non moins beau. "Bonjour" parceque nul doute que Simon, pauvre était riche et heureux
par ce "Bonjour" quotidien, et qu'il n'avait besoin de rien d'autre.


chris 16/10/2009 15:59


C'est une belle histoire. Je crois bien qu'elle se réalise chaque fois que nous prions avec un coeur sincère. Bien à toi. Christian


annemarie 16/10/2009 13:48


mais cette histoire est vraie cela s'est passé a pibrac


AC 05/10/2009 21:24


merci