Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

 Voici un message reçu d'un ami qui habite dans la Belle Province. Lisez ce qui se passe au Canada pour un maire chrétien qui est pris à parti pour abandonner sa religion...

Aujourd'hui, en visite dans un collège public, j'ai été gentiment prié de ne pas faire valoir les droits d'informations pour les jeunes chrétiens du collège : impossible de faire passer une information, ou de poser une affiche : elle risque d'effrayer... Qui ? Les élèves ? Pas du tout, mais choquer les anticléricaux qui gardent une image surannée de l'Eglise et érigent la laïcité en religion athée.

Au moins, face à l'anticléricalisme, on sait se défendre avec les armes de notre foi. C'est peut-être mieux que l'indifférence ?...

Bonjour à tous,

 Le maire Jean Tremblay de Chicoutimi que vous devez certainement
 connaitre subit depuis les 19-20 et 21 août 2009, un procès contre lui
 à cause de la prière avant les réunions de conseil qu’il ne veut pas
 abandonner (malgré les sommations reçues) à moins qu’une Cours de
 Justice le lui ordonne.
 
   Vous vous rappelez certainement de cette histoire qui à fait la une des médias.
 
  C'est pas croyable, un procès pour une petite prière. Cet homme a
  besoin de notre support particulièrement de nos prières pour le
  soutenir.
 
  Tandis que les procédures s’allongent et que le MLQ (Mouvement Laïque
  Québécois) sollicite des argents auprès de ses membres et du grand  public pour soutenir le plaignant : un dénommé Alain Simoneau; nous,
  nous répondrons par la prière.
 
  Oui, cette affaire est aussi l’affaire de tous les chrétiens qui
  tiennent à la pratique religieuse, particulièrement ceux du Québec ...
 
  Merci de faire prier le plus de monde possible. Plus nous serons
 nombreux à prier, plus cela portera du fruit, mettant notre espérance
 dans une issue du procès favorable au maire Tremblay.

Commenter cet article

Jeandel 02/10/2015 09:02

Bonjour cyber-curé,

Vos n'écrivez, ni n'agissez dans un esprit religieux, dans l'esprit de fraternité. Il vous faudrait auparavant vous connaître, pour cela apprendre à aimer les autres, commencer à les comprendre pour vous comprendre vous même. Vous avez un long chemin. Bon courage, apprenez à souffrir, vous deviendrez peut-être un jour chrétien. Aujourd'hui, qui êtes-vous ?
Ce que j'en perçois: un faux prophète, un pharisien, un politicien, Une femme, un homme réalisé en soi ? Certainement pas. Un manipulateur qui fut couvé par sa maman, vous ressemble plus. Etre unis dans le Christ, c'est être unis par le même esprit;, mais c'est en soi qu'il faut le conquérir et pour cela il faut souffrir. Il semble que vous l'ignorez. Choisissez votre chemin mais cessez l'hypocrisie, l'agitation vaine, les soutiens débiles. Vous vous sentirez grandir en vous-même. Regardez la vie, pas la mort !

Catherine 27/06/2010 10:09



Bonjour,


L´information m´a paru grave, je donne le lien et en ai traduit le texte pour qu´elle soit connue du plus grand nombre. Il me semble que le face à face laïcité et religion gravit des échelons de
façon accélerée et desquels on revient difficilement .... A prêter beaucoup d´attention à ces "écarts" !!!


Chaleureusement. Catherine


http://www.cope.es/25-06-10--accion-desproporionada-justicia-belga--184438-editorial


ACTION DISPROPORTIONNEE DE LA JUSTICE BELGE


25-06- 2010



Dans la journée d´hier, durant la réunion de l´assemblée de l´Episcopat belge et par ordre judiciaire, la police a intervenu le siège de l archevêché de Malinas- Bruxelles. Durant 7 heures, aucun
evêque n´a pu abandonner la réunion. Leurs téléphones portables ont été confisqués et eux tous ainsi que le personnel de l´Archevêché ont été interrogés. Le motif de cet inhabituel et
disproportionné comportement policier est une plainte d abus sexuels sur le territoire de la diocèse de Malinas- Bruxelles. Question, qui si grave soit-elle, ne  pourra jamais
justifier la profanation des tombes des cardinaux Suenens et Van Roy, ainsi que la confisquation d´un dossier d´abus que l´Episcopat belge a en son pouvoir.


 


La Conférence Episcopale a réceptionné les plaintes de plusieurs vitimes qui, de par leurs souhaits exprès, veulent se maintenir dans l´anonimat et résoudre ses procédés à l´ intérieur de
l´église. Et ceci est un droit des victimes qui ne doivent jamais être exposées publiquement. Ce qui s´est produit en Belgique est grave. Pour autant le Secretariat d´ Etat du
Saint - Siège n´a pas tardé à émettre un communiqué officiel lequel condamme la façon dont s´est comporté l´autorite judiciaire belge.


 


Si ce que l´on cherche est la réparation du dommage infligé aux victimes d´abus sexuels, comme le fait l´Eglise catholique en Belgique et dans le monde, les moyens d´ arriver à
ces fins ne peuvent contraires à la justice. Cela ne signifie pas impunité, sinon respect scrupuleux  de la volonté des victimes et, bien sûr, des plus élémentaires principes de
sécurité juridique, qui évidemment protègent aussi l´Eglise catholique.  


.




Catherine 23/06/2010 09:53



Un fait semblable se produisit à Yokohama, quand le Brésil conquît son cinquième titre mondial en Corée –Japon 2002 lorsque plusieurs
joueurs montrèrent des slogans dessous leur uniforme.


 


La FIFA a des règles très particulières qui gouvernent presque toutes les choses relatives au football. Il y a peu elle
´ interdisait pas les gestes de religiosité, mais imposait des sanctions aux textes inscrits sous le maillot de l´uniforme qu´ils soient politiques, personnels ou religieux. Il est probable que
les maillots avec des messages chrétiens tels que “ J´aime Dieu” ou “ J´appartiens à Dieu” que montrèrent les nouveaux champions à la fin de la rencontre , n´aidèrent pas beaucoup en ce
sens.


Avec la lettre en main et beaucoup de millions en jeu dans les moyens de communication, Blatter a rapidement fait siennes les
déclarations de Stjerne et a adressé un signal inéquivoque à l´équipe brésilienne avec une sévère menace. Ce n´est pas en vain qu´un jour l´écrivain George Orwell écrivit que le football était
une guerre sans tirs et dans ce cas, il semble que les tirs vont dirigés vers le ciel.


 


Contradictions


 


La FIFA connaît-elle l´article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l´Homme ? “ Toute personne a le droit a la
liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit inclus la liberté de changer de religion ou de croyance, ainsi comme la liberté de manifester sa religion ou sa croyance,
individuellement  et collectivement, autant en public qu´en privé, par l´enseignement, la pratique, le culte et l observance”. Peut-être que l´âme de
celui qui décide à la FIFA est vide et c´est pour cela qu´il ne comprend pas la forteresse et la consolation que donnent, à l´homme, le signe de croix, une médaille autour du cou  ou le nom de Jésus prononcé avec amour.


 


La contradiction est évidente et des secteurs chrétiens non catholiques du Brésil demandent: “Pourquoi faut-il qu´on sanctionne le
fait de montrer sa foi et que, cependant, on n´interdit pas la publicité d´entreprises qui emploient de la main-d´oeuvre esclave ? ” ou, comme disent d autres: “comment la FIFA permet-elle que
des entreprises qui vendent des produits pas particulièrement “ sains et nutritifs” sponsorisent le plus grand spectacle sportif mondial ? ”. Gustavo Godinez Vargas affirme: “ il serait
irresponsable de dire que quelque chose qui a toujours là – les manifestations religieuses – soient les coupables de la violence dans ce sport”……etc….etc….


 


Le stade comme un “temple”


 


Etc…etc…


 


Athlètes du Christ


 


La foi et le sport exigent des sacrifices, des sacrifices qu´il est difficile pour nous-même de mener à bien. “ Pour cela nous avons
besoin de la présence de Dieu, au travers de l´Esprit- Saint … Que la prière, les sacrements et la communauté ell-même soient ces instruments qui nous fortifient dans les moments les plus
difficiles. Comme chrétiens nous sommes appellés à nous convertir en athlètes de Dieu en étant de fidèles et courageux témoins de sa Bonne Nouvelle” affirme le journaliste et cathéchiste Daniel
Caliz.


 


Et c´est que pour 40 % des jeunes le modèle est le footballeur, comme pour les jeunes filles c´est celui de l´animatrice de
télévision. Il manque des modèles crédibles qui aident à construire des personnalités globales. La vision religieuse donne un sens plein à la vie” souligne à ce moment le cardinal Tarcisio
Bertone.


 


Dans le même sens, le Père Kevin Lixey, expert en sport et religion, commenta à l´agence d´informations catholiques Zénith, que “ le
football est un des phenomènes qui réveille le plus de passion dans le monde, et en même temps il aide à établir des relations fraternelles entre les hommes de toutes les classes, nations et
races” comme dit dans le numéro 61 de” Gaudium et Spes”.


 


Il rappela qu´à l´occasion de la bénédiction du Stade Olympique de Rome, avant le Mondial de 1990, que le Pape Jean Paul II disait aux
footballeurs: “ Des sportifs du monde sont en train de vous regarder. Soyez conscients de votre responsabilité ¡ Non seulement champion dans le stade, mais aussi homme dans toute sa personne qui
doit se convertir en un modèle pour des millions de jeunes qui ont besoin de liders et non pas d´idoles. Ils ont besoin d´hommes qui sachent leur communiquer le goût de l´ardu, le sens de la
discipline, la valeur du respect et la joie de l´altruisme. Votre témoignage, cohérent et généreux, peut les pousser à affronter les
problèmes de la vie avec les mêmes ténacité et enthousiasme”.


 


Ces phrases du Pape renferment un programme de vie pour le footballeur et répondent sûrement à l´une des plus grandes valeurs que
représentent le sport dans le monde d



Catherine 23/06/2010 09:48



Prenant connaissance de cet article, j ai aussitôt pensé qu´il
valait la peine d´être lu plus massivement et je me suis donc decidée à le mettre sur le blog du Pere Xavier.


 


Mais dans quelle section ? C est alors que je me suis souvenue de
celle des “ Coups de gueule”. En effet, cet article fait référence à la discrimination imposée envers DIEU dans le Mondial et donc la violation du
droit à la liberté de religion ainsi qu´à sa pratique (similitude de sujet, d´où classification dans “ Laïcité fermée et fermentée”) et référence également au modèle que doit être le vrai footballeur selon Jean Paul II. Bien évidemment, ceux de l´equipe de France n´avaient pas été informés de cette
importance significative aux yeux du public et ce, …. durant ces 4 dernières années !!!


 


Un double “coup de gueule” donc, les droits réservés de l´apellation appartenant bien entendu au Père Xavier ….ahahahah !!!


 


Bonne lecture et excellente réflexion. Le débat d´opinions est
ouvert …


 


Chaleureusement. Catherine


 


http://es.catholic.net/temacontrovertido/326/1592/articulo.php?id=46759


 


DIEU en dehors du Mondial ( Traduit de l espagnol )


 


Quelles sont les véritables motivations pour convertir les stades en nouvau scenario d´ exclusion religieuse ?


 


Cett fois-ci, rien. Ils ne pourront plus faire le signe de croix ni lever les
mains au ciel. Ils ne pourront plus non plus montrer le maillot qu´ils portent sous leur uniforme. Ni les catholiques, ni les musulmans, ni les hindous …. rien. La FIFA, toute puissante, a
expulsé Dieu du Mondial.


 


Joseph Blatter, héritier de la multinationale  qui brasse le plus de millions sur terre,
le chef de l´organisation qui a le plus d´Etats nationaux membres, vient de décreter “que toute manifestation religieuse doit rester hors du football”.


 


L idee derrière ce “mondial laïc” est simplement de “ ne pas inciter à la violence”, ainsi que l´a donné à connaître Andreas Herren,
porte-parole de la FIFA, mais y a- t - il déjà eu une fois un affrontement dans un stade pour un simbole religieux ? Quelles sont les véritables motivations pour convertir les stades comme
nouveau scenario d´exclusion religieuse ? .


 


L´interdiction


 


Dans un contexte strictement sportif, cette norme semble faire partie du paquet de faute pour “ démonstration de fête excessive” que
reçoit celui qui célèbre un but en retirant son  maillot ou en grimpant au grillage. Mais comme dit Javier Aguirre, du journal argentin Pagina 12,
pour des organisateurs d´évènements très chers comme un Mondial, la foi résulte être une expression encore plus inquiétante que le bonheur”.


 


Selon ce que racontent divers moyens de communications, le dernier affront dont a souffert cet organisme à ce sujet est venu de la
part du Bresil lors de la dernière Coupe des Fédérations. Les verts et jaunes vaincurent 3 buts à 2 avec un Etats-Unis motivé, après avoir été faibles durant tout le match. Alors une fois que
celui-ci s´est terminé, joueurs et membres du corps technique ont formé un cercle au centre du terrain. Se serrant entre les bras ils recitèrent une prière d´action de grâce, geste qui provoqua
un énorme mal-être à Jim Stjerne Hansen, président de la Fédération Danoise de Football.


 


Le fonctionnaire a condidéré le fait comme “innaceptable”  et a écrit une lettre: “ l´
expression de ferveur religieuse des brésiliens a duré trop longtemps … et provoque une confusion entre la religion et le sport”.




anne marie 30/10/2009 13:33


http://www.omegatv.tv/video/46521682001/societe/temoignagesexceptionnels/Guy-Gilbert--le-pretre-des-loubards