Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Benoit XVI accusé de crime contre l'humanité : où sont les vrais criminels ?

com
Ile Maurice : l’évêque de Port-Louis s’exprime sur le SIDA

Mgr Maurcie Piat avait déjà expliqué la situation qu'il connait chez lui et en Afrique du Sud par rapport au SIDA. Une prévention uniquement basée sur le préservatif est un échec. Il explique son soutien au Pape.


« Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs », souligne Mgr Maurice Piat, évêque de Port-Louis, à l'Ile Maurice, dans un communiqué de l'évêché. 

Revenant sur la réponse faite par Benoît XVI à un journaliste durant le vol qui le conduisait en Afrique, concernant la position de l'Eglise, « considérée comme n'étant pas réaliste et efficace », dans sa façon de lutter contre le SIDA, Mgr Piat estime que « le pape a tout à fait raison lorsqu'il dit que le problème du SIDA ne peut être réglé simplement en distribuant des préservatifs ».


Le communiqué de l'évêché rappelle que le pape, dans sa réponse, dit explicitement qu' « on ne peut pas surmonter ce problème du SIDA uniquement avec des slogans publicitaires » ; que « la solution se trouve dans un double engagement : une humanisation de la sexualité et l'assistance humaine et spirituelle des malades du SIDA ».

Pour expliquer pourquoi il donne raison au pape, Mgr Piat reprend une partie de son message de Noël de 2005 rapportant qu'après « des recherches faites en Afrique du Sud, des organismes ont été surpris de voir la maladie se répandre très vite malgré les tonnes de préservatifs déversés dans les lycées, les collèges, les universités ».

Ces chercheurs ont alors constaté que « quand des gens bien intentionnés viennent dans des collèges faire des campagnes d'information et de prévention par rapport au SIDA et qu'ils proposent le préservatif comme seul moyen de prévention, ce qui se passe en fait c'est que des jeunes qui jusque-là s'abstenaient de relations sexuelles par peur du SIDA, comprennent alors qu'ils peuvent avoir des relations sexuelles autant qu'ils veulent, en toute sécurité, pourvu qu'ils se servent du préservatif ».

Ces jeunes « commencent alors à avoir une vie sexuelle active et souvent dispersée en se protégeant avec un préservatif » et après un temps, poursuit le communiqué, soit eux, soit leurs partenaires commencent à en avoir assez du préservatif « gêneur », ou bien ils négligent d'en avoir toujours sous la main, et de plus en plus prennent des risques en ayant des relations sexuelles non protégées ».

« Et c'est souvent ainsi qu'ils attrapent le virus et deviennent des agents propagateurs de la maladie », expliquait alors Mgr Piat.

Ce qui est grave, estime-t-il, « ce n'est pas de se servir d'un préservatif si on ne peut s'empêcher d'avoir des relations sexuelles à risque et qu'on veut se protéger ou protéger sa partenaire, mais c'est de laisser entendre aux jeunes qu'ils peuvent avoir la vie sexuelle la plus désordonnée qui soit avant le mariage et qu'ils seront toujours en sécurité pourvu seulement qu'ils se servent d'un préservatif ».

Pour l'évêque de Port-Louis, le pape, dans sa réponse au journaliste, a fait appel « à un certain sens de la dignité humaine dans la manière de vivre la sexualité ».

De fait, explique-t-il, « dans un pays comme l'Ouganda, c'est grâce à une campagne d'éducation en vue d'une abstinence avant le mariage et la fidélité dans le mar iage que le taux de propagation de l'épidémie a sensiblement baissé ces dernières années ».

L'évêque de Port-Louis assure que pour prévenir l'expansion du SIDA d'une manière durable, « il faut croire en la capacité des jeunes de vivre une sexualité épanouie et responsable dans les paramètres de la fidélité et de l'abstinence ». Cela paraît tellement logique et évident que seuls les partisans du "tout sexe" ou ceux qui ont déjà disqualifié le discours du pape d'emblée, restent aveuglés par leurs principes qui font fi de toute moralité dans la sexualité. Ce sont eux, les véritables criminels qui proposent une solution à court terme, et qui ne résoud pas le problème de fond.

« Le changement de comportement auquel sont conviés les jeunes est un processus à promouvoir aussi bien par les adultes que par les jeunes eux-mêmes », souligne-t-il dans le communiqué de l'évêché.

Enfin, Mgr Piat  déplore «les campagnes de distribution tous azimuts de préservatifs », car selon lui « elles laissent entendre que l'épidémie peut être jugulée p ar des moyens purement mécaniques ».

On peut reprocher à Benoît XVI de ne pas être réaliste, de penser que personne aujourd'hui n'a envie de vivre la fidélité et l'abstinence ! En évitant de canoniser le préservatif, le pape rappelle implicitement la beauté et la grandeur de la sexualité. personne ne parle d'amour dans cette affaire ! On parle SIDA, on parle épidémie, on parle prévention. Personne ne parle de l'amour ! C'est effrayant non ? La question qui fait polémique avec les propos du pape est en fait une question anthropologique. Qu'est-ce que l'homme ? Et que fait il lorsque il a des relations sexuelles ?

Pour être durable, estime Mgr Piat, « ce combat doit aussi faire appel à des ressources humaines plus profondes et plus solides à long terme ». 


Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

annemarie 08/07/2009 13:58

tout le monde a sa place dans cette humanité tout le mondeet plus encore ceux qui ont besoin d'amour,ceux que l'on entends paschacun a sa façon du pape au pretre humble de campagne,la mediatisation retombe aussitot et les vrais problemes restent,du travail pour nos jeunes,n'est ce pas là l'essentiel,le socle c'est la famille qui aide les jeunes,ce monde est dur mais ne l'etait t'il pas du temps de nos parents ou grands parents,le temps est immuablenous ne faisons que passer,et aujourd'hui je pense a une famille eprouvé dont la maman est decedé tres jeune,oui là ce n'est pas mediatique ,heureusementquans a mickael jackson il a fait beaucoup pour les organisations caritatives,t sur la6 on n'a laissé parler le pasteur qui a fait une belle homelie,ce ne fut pas une ceremonie triste, mais une ceremonie empreinte de dignité mais le mot du coeur appartiens a sa fille car tout ce qui viens du coeur est vrai et sans nul doute que Dieuest en train d'apprendre ce fameux pas,l'encyclique sociale du pape est a peu pres celle de rerum novarum de leon 13 mettre l'homme au coeur de l'humanité

annemarie 08/07/2009 13:51

tout le monde a sa place dans cette humanité tout le mondeet plus encore ceux qui ont besoin d'amour,ceux que l'on entends paschacun a sa façon du pape au pretre humble de campagne,la mediatisation retombe aussitot et les vrais problemes restent,du travail pour nos jeunes,n'est ce pas là l'essentiel,le socle c'est la famille qui aide les jeunes,ce monde est dur mais ne l'etait t'il pas du temps de nos parents ou grands parents,le temps est immuablenous ne faisons que passer,et aujourd'hui je pense a une famille eprouvé dont la maman est decedé tres jeune,oui là ce n'est pas mediatique ,heureusement

marie.l 07/07/2009 22:24

Lorsque Benoît XVI effectue un voyage en Afrique, vous ignorez tout ce qu'il a pu y dire et y faire, sauf à relever une allusion sur le préservatif en prenant soin de la tirer de son contexte pour en fausser le sens et la mieux tourner en ridicule à longueur de journaux.
Lorsque - aujourd'hui même ! - ce même pape publie un texte fondamental, une encyclique sociale sur des questions essentielles à l'avenir de notre humanité et de notre planète, vous vous gardez bien d'y faire la moindre allusion à votre journal de 19 heures;
en revanche, vous vous êtes une fois de plus complaisamment étalés sur la mort et les funérailles d'un chanteur dont le rôle sur les questions cruciales dont je viens de parler, aura été... nul !
Quelles sont donc vos priorités à l'heure d'informer les citoyens de ce pays ? Et j'ajouterai, que je viens de voir les discours de certaines personnes pendant la cérémonie du chanteur et comme fait semblant , juste au moment où la fille du Révérend parlait , bien le son a été coupé et vous avez projeté des images des différents concerts , là où justement la fille du révérend parlait de Dieu, le Dieu créateur, le Dieu qui avait donné un don artistique à cet homme, comme c'est bizarre que quand on prononce le nom de Dieu, bien ça dérange vraiment les médias. V oilà une lettrer qu'il faudrait envoyer à TF1  et certainement aux autres chaînes de télé et radio sans doute. Je tenais à le mettre sur le blog d'un prêtre pour savoir ce qu'il en pensait .

annemarie 25/03/2009 11:42

est ce que des polemiques font grandir la paixnonalors pourquoi continuer....................un monde vient et un monde passeet je trouve que l'ecclesiaste va tres bien a ce monde
 
ECCLESIASTE
 
1:1 Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.
1:2 Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.
1:3 Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil?
1:4 Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours.
1:5 Le soleil se lève, le soleil se couche; il soupire après le lieu d'où il se lève de nouveau.
1:6 Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits.
1:7 Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent.
1:8 Toutes choses sont en travail au delà de ce qu'on peut dire; l'œil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre.
1:9 Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
1:10 S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.
1:11 On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.
1:12 Moi, l'Ecclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem.
1:13 J'ai appliqué mon cœur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c'est là une occupation pénible, à laquelle Dieu soumet les fils de l'homme.
1:14 J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et poursuite du vent.
1:15 Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté.
1:16 J'ai dit en mon cœur: Voici, j'ai grandi et surpassé en sagesse tous ceux qui ont dominé avant moi sur Jérusalem, et mon cœur a vu beaucoup de sagesse et de science.
1:17 J'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; j'ai compris que cela aussi c'est la poursuite du vent.
1:18 Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.
2:1 J'ai dit en mon cœur: Allons! je t'éprouverai par la joie, et tu goûteras le bonheur. Et voici, c'est encore là une vanité.
2:2 J'ai dit du rire: Insensé! et de la joie: A quoi sert-elle?
2:3 Je résolus en mon cœur de livrer ma chair au vin, tandis que mon cœur me conduirait avec sagesse, et de m'attacher à la folie jusqu'à ce que je visse ce qu'il est bon pour les fils de l'homme de faire sous les cieux pendant le nombre des jours de leur vie.
2:4 J'exécutai de grands ouvrages: je me bâtis des maisons; je me plantai des vignes;
2:5 je me fis des jardins et des vergers, et j'y plantai des arbres à fruit de toute espèce;
2:6 je me créai des étangs, pour arroser la forêt où croissaient les arbres.
2:7 J'achetai des serviteurs et des servantes, et j'eus leurs enfants nés dans la maison; je possédai des troupeaux de bœufs et de brebis, plus que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem.
2:8 Je m'amassai de l'argent et de l'or, et les richesses des rois et des provinces. Je me procurai des chanteurs et des chanteuses, et les délices des fils de l'homme, des femmes en grand nombre.
2:9 Je devins grand, plus grand que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem. Et même ma sagesse demeura avec moi.
2:10 Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés; je n'ai refusé à mon cœur aucune joie; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c'est la part qui m'en est revenue.
2:11 Puis, j'ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j'avais prise à les exécuter; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n'y a aucun avantage à tirer de ce qu'on fait sous le soleil.
2:12 Alors j'ai tourné mes regards vers la sagesse, et vers la sottise et la folie. Car que fera l'homme qui succédera au roi? Ce qu'on a déjà fait.
2:13 Et j'ai vu que la sagesse a de l'avantage sur la folie, comme la lumière a de l'avantage sur les ténèbres;
2:14 le sage a ses yeux à la tête, et l'insensé marche dans les ténèbres. Mais j'ai reconnu aussi qu'ils ont l'un et l'autre un même sort.
2:15 Et j'ai dit en mon cœur: J'aurai le même sort que l'insensé; pourquoi donc ai-je été plus sage? Et j'ai dit en mon cœur que c'est encore là une vanité.
2:16 Car la mémoire du sage n'est pas plus éternelle que celle de l'insensé, puisque déjà les jours qui suivent, tout est oublié. Eh quoi! le sage meurt aussi bien que l'insensé!
2:17 Et j'ai haï la vie, car ce qui se fait sous le soleil m'a déplu, car tout est vanité et poursuite du vent.
2:18 J'ai haï tout le travail que j'ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l'homme qui me succédera.
2:19 Et qui sait s'il sera sage ou insensé? Cependant il sera maître de tout mon travail, de tout le fruit de ma sagesse sous le soleil. C'est encore là une vanité.
2:20 Et j'en suis venu à livrer mon cœur au désespoir, à cause de tout le travail que j'ai fait sous le soleil.
2:21 Car tel homme a travaillé avec sagesse et science et avec succès, et il laisse le produit de son travail à un homme qui ne s'en est point occupé. C'est encore là une vanité et un grand mal.
2:22 Que revient-il, en effet, à l'homme de tout son travail et de la préoccupation de son cœur, objet de ses fatigues sous le soleil?
2:23 Tous ses jours ne sont que douleur, et son partage n'est que chagrin; même la nuit son cœur ne repose pas. C'est encore là une vanité.
2:24 Il n'y a de bonheur pour l'homme qu'à manger et à boire, et à faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail; mais j'ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu.
2:25 Qui, en effet, peut manger et jouir, si ce n'est moi?
2:26 Car il donne à l'homme qui lui est agréable la sagesse, la science et la joie; mais il donne au pécheur le soin de recueillir et d'amasser, afin de donner à celui qui est agréable à Dieu. C'est encore là une vanité et la poursuite du vent.
3:1 Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux:
3:2 un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté;
3:3 un temps pour tuer, et un temps pour guérir; un temps pour abattre, et un temps pour bâtir;
3:4 un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser;
3:5 un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres; un temps pour embrasser, et un temps pour s'éloigner des embrassements;
3:6 un temps pour chercher, et un temps pour perdre; un temps pour garder, et un temps pour jeter;
3:7 un temps pour déchirer, et un temps pour coudre; un temps pour se taire, et un temps pour parler;
3:8 un temps pour aimer, et un temps pour haïr; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.
3:9 Quel avantage celui qui travaille retire-t-il de sa peine?
3:10 J'ai vu à quelle occupation Dieu soumet les fils de l'homme.
3:11 Il fait toute chose bonne en son temps; même il a mis dans leur cœur la pensée de l'éternité, bien que l'homme ne puisse pas saisir l'œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu'à la fin.
3:12 J'ai reconnu qu'il n'y a de bonheur pour eux qu'à se réjouir et à se donner du bien-être pendant leur vie;
3:13 mais que, si un homme mange et boit et jouit du bien-être au milieu de tout son travail, c'est là un don de Dieu.
3:14 J'ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, qu'il n'y a rien à y ajouter et rien à en retrancher, et que Dieu agit ainsi afin qu'on le craigne.
3:15 Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, et Dieu ramène ce qui est passé.
3:16 J'ai encore vu sous le soleil qu'au lieu établi pour juger il y a de la méchanceté, et qu'au lieu établi pour la justice il y a de la méchanceté.
3:17 J'ai dit en mon cœur: Dieu jugera le juste et le méchant; car il y a là un temps pour toute chose et pour tout

marie.l 24/03/2009 18:30

A faire passer , il faut nous défendre il y en a assez de se laisser piétiner, salir, "un chrétien seul est en danger"




PROPOS D'ALAIN JUPPE : LES CATHOLIQUES ATTENDENT DES EXCUSESPar Passaplan --- 2009-03-19 08:36:57
Un groupe s'est formé sur Facebook pour qu'Alain Juppé présente ses excuses au Saint Père et aux catholiques. L'ancien Premier ministre avait déclarer hier : « Ce pape commence à poser un vrai problème » Tout le monde peut envoyer un message à Alain Juppé (cf : lien ci-dessous)
Pour rejoindre le groupe Facebook
Pour écrire à Alain Juppé : http://www.bordeaux.fr/ebx/portals/ebx.portal?_nfpb=true&_pageLabel=pgContactMaire&classofcontent=pageSpecifique&id=401