Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Petite histoire d'Amour

com

 Il y a de cela plusieurs années, un père punit sa fillette de 3 ans pour avoir inutilement dépensé un rouleau de papier doré. L'argent se faisait rare et il ne put supporter que la fillette utilisa le papier pour décorer une boîte à cadeau pour occuper le dessous de l'arbre de Noël.

Le lendemain matin, la petite enfant apporta le cadeau a son père en lui disant : « C'est pour toi Papa ! » Embarrassé, son père regretta sa trop vive réaction. Toutefois, elle se raviva et ne fit qu'empirer quand il découvrit que la boite était vide. Il cria alors à sa fille : « Ne sais-tu pas qu'en offrant un paquet-cadeau, il doit toujours y avoir quelque chose dans la boîte ? » La fillette regarda son père les yeux pleins de larmes et lui dit : « Mais Papa, la boîte n'est pas vide, je l'ai remplie de bisous, juste pour toi, Papa ! » Le père était chaviré. Il enlaça sa fille, la priant de lui pardonner sa réaction.

Peu de temps après, un accident vint faucher la fillette. Le père garda longtemps la boîte, tout près de son lit. A chaque fois que le découragement l'assaillait, il prenait la boîte, en tirait un baiser imaginaire et se rappelait l'amour que l'enfant y avait mis.

 Au fond, cette fable nous rappelle qu'il est donné à chacun de nous de disposer d'une telle boîte dorée, remplie d'amour inconditionnel et des baisers de nos enfants, de nos amis, de notre famille...

Existe-t-il plus grand avoir ?

Les amis sont comme des anges qui nous remettent en position quand nos ailes ne se souviennent plus comment voler.



« L'essentiel est invisible pour les yeux ... »
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie.l 06/12/2008 21:49

Très belle histoire que j'ai un peu réalisé et même encore maintenant je reconnais que je la pratique.J'ai l'habitude de remplir de baisers les poches du manteau de mon fils et quand il y a un problème à l'école bien je lui dis : tu prends un bisous dans ta poche et tu le poses sur ta joue, maman sera prêt de toi.

JOBIN Anne-Marie 06/12/2008 17:09

Curieux "hasard" (le hasard étant compris comme le disait le grand Einstein comme "le manteau dont Dieu s'enveloppe quand il veut passer inaperçu) : cette phrase qui termine votre mot se trouvait, également, dans un diaporama reçu, ce matin, d'une amie canadienne... Je pense que là, Dieu a quelque chose à me dire mais je ne sais pas quoi encore... A moi d'être attentive...