Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Fait divers : des jeunes cathos éventrent des distributeurs de préservatifs

com

En vacances dans le sud ouest, 4 jeunes de la même famille, ont été pris en flagrant délit de dégradation de distributeurs de préservatifs, jetant le contenu dans les poubelles et, ramassant l’argent « pour leur paroisse ». Ces jeunes ont justifié leurs actes en prétendant qu’ils le faisaient au nom de leur foi. Que penser de ce fait divers ?

Tout d’abord, l’Eglise, si elle dénonce le préservatif dans la présentation de « solution miracle » contre le SIDA ou les MST, si elle rejette le « tout préservatif qui est proposé aux jeunes, sans (presque) jamais favoriser et éduquer un comportement responsable de la personne, ne s’est jamais prononcée contre la réfutation totale de l’utilisation du préservatif. Trop de média caricaturent les positions catholiques à ce niveau là : des personnes contaminées, des personnes libertaires doivent, en conscience utiliser des préservatifs si leur sexualité les expose à contaminer ou être contaminé.

Détruire un distributeur de préservatif, c’est du terrorisme fanatique qui veut imposer à tous des règles qui n’ont rien à voir avec l’Evangile. Un vol d’argent, même si c’est pour, soit disant, le faire  servir à une cause, fut-elle honorable, reste un vol !

Pour aller un peu plus loin, je me pose aussi la question : ces jeunes issus d’une même famille, s’ils en sont arrivés à de pareils comportements, doivent avoir été formatés dans une éducation soit disant chrétienne, qui n’a plus grand-chose à voir avec l’Evangile. Celui qui prétend imposer ses points de vue, mais qui ne cherche pas d’abord à se convertir à l’Evangile et à témoigner du bonheur de suivre et d’aimer le Christ, se fait illusion, et diffuse un contre témoignage scandaleux qui éloigne de Dieu ceux qui le cherchent. Il me semble que nous avons à réfléchir et à nous remettre en cause, même dans nos certitudes, afin que ces certitudes ne se transforment pas en vérités incontournables, et nécessairement universelles, qui doivent être reçues, de gré ou de force !

 

Précision du 24 septembre 2008 :

Il me semble évidemment illusoire de construire sa vie, sa sexualité sur le mensonge du préservatif, qui est l'étendart de nombreux lobbies dont la seule morale est celle du "ya pas de mal à se faire du bien". Il n'en demeure pas moins que celui qui croit en l'amour de Dieu, qui découvre que son Amour peut changer sa vie, ses manières de vivre, autrement dit, que le Seigneur est capable de convertir son coeur, est appelé à bien davantage. Le préservatif devient alors insignifiant et hors sujet : l'amour vrai est exigeant ! Il ne se construit pas sur le mensonge ou sur  le "donner à moitié".  Agacé et attristé par la violence des commentaires suscités par cet article, il me semble que l'enjeu est de donner à chacun la possibilité de découvrir l'essentiel : l'amour de Dieu qui comble la soif d'amour de tout homme, même le plus pécheur !
Print
Repost

Commenter cet article

Mariole 1er 11/11/2008 00:57

Amusant le sieur Yves, à proférer dans tous les sens que Jésus et les évangiles étaient contre le préservatif...Je ne savais pas qu'en l'an 0, le SIDA était si répandu et les distributeurs de capotes à chaque coin de rue...L'évangile, on y croit ou on y croit pas, mais de là à le prendre au pied de la lettre sans le transposer dans le monde actuel, faut pas pousser Sarah Palin dans les orties...En tout cas, j'aurai bien rigolé en lisant tout ça ;-)Sinon, bravo au curé bloggeur, très bon article qui m'a fait relativiser la position de l'église, pas forcément si extrémiste que certains médias cherchent à le faire croire.

annemarie 26/09/2008 11:53

je ne savais pas que dans cet eglise d'autres pretres s'arrogeait pour condamner d'autres freres c'est pire que l'inquisition,si je vais dans une eglise pour y prierjesuis LIBREsi je vais converser avec un pretre Je suis libreil n'y  a pas d'excommunication tout cela est revolu depasséet excusez moi il n'y pas plus aveugles qui ne veut pas voiret franchement je n'irais pas dans votre eglise yvescar je  prefere des pretre en humanitéqui aide qui aimecela s'appelle la conversion du coeur et meme si je ne partage pas  paarfois les idées de monsieur le pretre xavier cormaryje lui reconnais le courage de se devoiler et de se mettre a nudevant les internautes que nous sommes mais il y a l'evangile du coeur et j'ajouterai ne jugez pas vous ne serez pas jugezle christ c'est un prophete qui fut meprisé en son temps par des pretres.........car il prenait fait et cause pour les petits et j'ajouterais nous sommes dans une societé qui exclu,et ce n'est pas fini jesus fut un pretre de paix

Candide 25/09/2008 20:00

Ben voilà ! ... Nous avons donc également des terroristes chrétiens ! ... Quelle époque !

Nathalie 24/09/2008 20:15

Yves : le mépris des autres n'est pas enseigné dans les Evangiles. Gardez donc la poussière de vos sandales pour vous, on n'est pas là pour passer le balai après vous. Relisez la petite Thérèse, les conseils qu'elle donnait à sa novice Céline au Carmel, surtout ce qui concerne l'humilité !

Yves 24/09/2008 19:40

Pour finir mon propos, si cet article n'est pas corrigé dans les jours à venir, je considererai ce prêtre comme étant un hérétique officiel. Il n'y a aucun jugement. Je redis haut et fort ce que le Christ a dis en matière de morale. L'Eglise a toujours refusée le préservatif et ce n'est pas possible en conscience de l'utiliser.Moi, je préfére suivre l'enseignement du Christ, de Paul VI, de Jean-Paul II et de Benoît XVI. Il y a des choix a faire dans la vie.Mon Père, vous pouvez même effacer tout mes commentaires.Le principal est que je sois intervenu pour dire la Vérité.Il y aura une Justice Divine à la fin de note vie.Le Christ n'aura rien a me reprocher.Comme l'Evangile de ce jour, je repars (car j'ai l'impression d'être persécuté) en laissant la poussière de mes sandales. Puisse cela vous servir de mon témoignage.