Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Xavier Cormary

Icône de l'année de l'appel réalisée spécialement par Michaël GRESCHNY, artiste tarnais

Dans notre diocèse d'Albi depuis le mois d'octobre 2005, une année de l'appel a été lancée par Mgr Carré, afin de renouveler une conscience baptismale dans les communautés chrétiennes et de susciter une plus grande attention à toute vocation pour la vie de l'Eglise. Comme membre de l'équipe diocésaine du Service des vocations, je participe d'une manière toute spéciale aux projets et aux propositions faites dans cette année : jetez un oeil sur les propositions concrètes dans le diocèse :   http://catholique-tarn.cef.fr

pour ce qui me concerne, et de manière personnelle, je porte un regard assez réaliste sur la situation de l'Eglise et l'avenir des vocations à court ou moyen terme. il est évident la situation de crise que nous traversons pour les vocations de prêtres ou de consacrés n'est pas, comme on l'entend trop souvent, une conséquence du célibat sacerdotal (Voir article sur le célibat : http://icthus.over-blog.com/article-1844021.html ) ou de l'engagement trop difficile que cela représenterait...  La crise est d'abord une crise de société, une crise de l'engagement c'est clair, mais aussi c'est surtout une crise de foi ! Dans nos communautés chrétiennes, rares sont les situations porteuses qui puissent donner envie à un jeune de donner toute sa vie à son service.  Rares sont les vocations parce que rares sont les communautés et les chrétiens qui veulent des prêtres et le manifestent dans leur vie ! Alors je ne pense pas que l'année de l'Appel puisse faire des miracles et donner envie à nombre de jeunes de s'engager dans l'Eglise, telle qu'elle se présente aujourd'hui. Par contre je crois que l'objectif premier de cette initiative, c'est de rappeler aux chrétiens que s'ils veulent de sprêtres, des religieuses, des consacrés, s'ils veulent aussi des familles chrétiennes, ils ont à les susciter, à les soutenir, à les accompagner ! On n'a jamais vu un prêtre naître dans un chou ou une religieuse dans une rose !

Commenter cet article

jean baptiste 04/03/2006 07:53

Crise des vocations ?..
On retrouve une situation similaire ou presque , avec les nuances qui s'imposent , dans toutes les situations d'engagement aujourd'hui : politique, syndicale, familiale....
Grande difficulté à s'engager sur le long terme : difficulté  à trouver des responsables pour les Associations ...
Engagement " coup de coeur " , réponse viscérale , ponctuelle ,...voir le succés du téléthon, des appels au Public .. tsunami etc...
Fuite des responsabilités : hésitations devant le mariage, devant la mise au monde d'un enfant ,...
   Mais il faut surtout s'interroger , sur nous même et sur l'éducation donnée aux enfants  ; quelles sont aujourd'hui nos priorités?..quels soucis sont les nôtres et ceux que nous transmettons autour de nous ?... Il n'y a hélas qu'une seule réponse pour la grande majorité : une situation qui rapporte de l'argent . Tant que ce " dieu " restera notre priorité et que la prière sera absente de notre vie , nous n'entendrons plus les Appels de Dieu ... car c'est tout de même Lui qui Appelle à une réponse de nôtre part