Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

        Quelques jeunes héroïques, encouragés par leurs parents, et surtout poussés par l’Esprit-Saint reçoivent encore le sacrement de confirmation. Sans doute un sacrement qui risque de tomber aux oubliettes sous peu… Nombre de baptisés aujourd’hui ne sont pas confirmés. 90 % des enfants baptisés ne reçoivent pas la confirmation, démarche qui couronne l’initiation chrétienne au bout d’un cheminement de plus en plus personnel !

La confirmation : Dieu me confirme que je suis son enfant Bien-aimé ! Il me l’a signifié au jour de mon baptême, mais comme j’ai du mal à le croire, à le vivre, il en remet une couche ! Que je n’oublie jamais que l’Esprit-Saint est donné en abondance, et que par mon baptême, Dieu me donne une dignité égale à celle de Jésus et la mission de vivre cette dignité dans l’ordinaire de ma vie !

La confirmation est généralement donnée à l’adolescence. Pourtant, nombre d’adultes demandent ce sacrement. Dans quelques jours, ce sont plus de 25 adultes qui recevront ce sacrement à Briatexte.

Ce sacrement est exigé pour devenir parrain ou marraine de baptême. C’est une démarche qui conduit à découvrir l’Eglise sous un jour nouveau : animé par l’Esprit de Pentecôte, chaque baptisé se découvre personnellement appelé et envoyé en mission, au nom de Jésus. Comment guider un frère sur les chemins de l’Evangile si on n’avance pas soi-même sur ce chemin ! Question de logique et de cohérence !

Si vous êtes parrain ou marraine, demandez-vous de quelle manière vous remplissez votre mission aujourd’hui auprès de votre filleul ou filleule ! Il serait temps de s’y remettre et de prendre ce rôle au sérieux, au nom de l’Eglise !

 

 

Commenter cet article

Geneviève 01/06/2008 21:07

Dans ce commentaire... il me semble que "marie.l"... mais c'est bien sûr! Je crois savoir qui c'est! Ecoute... entends-tu le calme qui descend de Son Coeur au tien? Pourquoi t'excites-tu à Sa place? Ce que tu ressens nous le ressentons aussi bien sûr, nous voudrions tous que chacun sache, mais...Tu sais en "religion" je n'ai bien compris qu'une chose: c'est que là où nous nous croyons si indispensables, si puissants à convaincre, à vouloir, voire à réussir, à faire aimer (ou même à imposer ce qui est pire) l'Amour de Jésus, nous ne sommes que des "Don Quichotte" face à ses moulins à vents! Tu souhaites mettre de force de l'Amour dans le coeur de ceux qui ne sont pas encore prêts peut-être... Leur heure (ou jamais aussi d'ailleurs), Lui le sait. Sans doute le secret de Sa patience! Personnellement, c'est çà que j'essaie en toute humilité difficilement d'acquérir... la patience pas "Sa" patience parce que je reconnais avoir encore tant de progrès à faire que je désespère d'y parvenir un jour... mais une Amie me dit toujours "un jour à la fois". C'est vrai, c'est moins vertigineux comme çà! Alors chère "marie.l" sème, oui, sème! Avec le geste lent et régulier que j'admirai tant chez mon grand-père. Mais comme lui, une fois la graine en terre, il faut se contenter de prier pour que le sol soit bon, le temps clément etc... et attendre souvent que d'autres fasse la récolte. Ou qu'il n'y ai pas de récolte... Mais je ne te ferai pas l'affront de te citer la parabole du semeur, tu la connais aussi bien que moi et peut-être mieux. Bises!

marie.l 30/05/2008 09:03

Je ne me dis pas plus chétienne que le Christ, loin de là, je n'ai pas cette prétention. Mais de là à tout accepter, alors qu'autrour de nous il n'y a que ricanement lorque l'on parle de l'églie, rien que le mot église ! Ouis je suis réoltée , je ne peux pas accepter que l'on se moque de nous, de la religion parce que rl'on croit au Dieu créateur de l'Univers, ce Dieu qui nous a créés et non je ne sait quoi ou qui. Si les gens réfléchissaient un peu, non pas de ridiculiser ceux qui ont compris bien ils découvriraient qu'on ne vient pas de je ne sais quels moyen (on ne va pas dire du Saint Esprit, parcequ'ils ne connaissent pas ce mot non plus).Ce n'est pas juger non plus mais simplement et humblement dire ce que nous vivons, ce que nous entendons autrour de nous. La seule chose qui me donne l'espérance c'est de voir des jeunes se rrassembler par centaine lors des manifestation telles qu'à Taizé, aux JMJ au MEJ, au Scout, dans des écoles d'évangélisation "JL" de voir des séminaristes, des jeunes prêtres, nous sommes peu, mais nous sommes encore là, bien présents et si l'on se donne la main bien nous serons bien plus forts et nous pourrons transmettre avec le regard de Jésus à ces enfants. Les parents, bien ils font ce qu'ils veulent, c'est leur choix, mais c'est à nous de faire venir les enfants à nous, à Lui. Alors la phrase "laissez-les venir à moi" oui je suis d'accord, laissons -les venir en ce jour de communion, en ce jour de mariage, mais il faut qu'ils viennent avec le coeur rempli d'amour pour Jésus sinon à quoi sert l'Eucharistie si ce n'est que de prendre ce truc rond et que l'on a difficillement avaler. Ah si je pouvais exprimer vraiment ce que jeressens !

Geneviève 30/05/2008 00:02

Comme ces commentaires m'attristent... Qui sommes-nous pour juger? Pour vouloir refuser le Pain aux enfants? Jésus n'a-t-il pas dit "laissez-les venir à moi"? Et Si des jeunes demandent une eucharistie plutôt qu'une bénédiction, sommes-nous dans leurs coeurs pour savoir ce qu'ils en attendent? Allons Mesdames, ne soyons donc pas plus chrétiennes que le Christ Lui-même! Laissons-Le décider, Lui, ce qu'il en pense... Mais ce n'est que ce que je ressens, moi. Je peux me tromper.

Nathalie 29/05/2008 19:38

Je connais un dominicain qui m'a raconté qu'il a préparé un couple au mariage, pendant pas mal de temps, au moins quelques mois ; il a marié le couple, et pour seul remerciement on lui a seulement payé l'aller en train pour aller sur le lieu du mariage. Il s'est débrouillé pour revenir. Ils étaient contents les mariés, ça faisait folklo le dominicain au repas. Les fleurs avaient couté bien plus cher ! Je suppose que le dominicain ne mange pas, ne boit pas non plus etc.... Un pur esprit sans doute dans l'esprit de ces gens-là.Ce n'était pas des pauvres, non non, mais des gros bourgeois, des nantis de chez nantis, des privilégiés, qui ont bien voté pour Sarko et ses cadeaux fiscaux aux plus aisés.  Qui peut chasser les "marchands du temple" comme vous dites Marie ? Qui peut faire le ménage là-dedans ?J'aimerai bien des réponses ....

marie.l 28/05/2008 22:09

Là je suis entièrement d'accord avec vous. Au caté, il y a des enfants qui viennent, ou qui ont été instcrits, parce que c'est la mamie qui l'a demandé, et l'enfant ne vient pas tous les mercredi, il en a vraiment rien à faire. Et il va faire sa commnunion? ben oui, pourquoi ? je n'en sais rien, pour faire bien aussi certainement, un enfant de plus au caté! ça devient ridicule effectivement. Les jeunes qui demandent de se marier à l'église et qui font la tête au prêtre parce qu'ils voulaient l'eucharistie et le prêtre ne propose que la bénédiction ! pourquoi faire la tête, est-ce que cela a de l'importance pour eux de passer devant Dieu alors qu'ils ne mettent pas les pieds à l'église, pourquoi se marier à l'église, boff!!! ils ne le savent pas, pour faire bien encore sans doute. De toute manière, je suis en colère aujourd'hui, on prend l'église pour un musé maintenant,, on rentre sansdemander la permission au prêtre, "moi, je connais l'historique alors je PEUX amener des personnes, un car entier pour la faire visiter. Stupide, nous ne devons, nous avons le droit d'empêcher cela, Jésus l'a bien fait dans le temple, il s'est faché contre les marchands dans la maison de son Père, bien nous aussi, nous avons le droit de refuser une communion parce que l'enfant ne suit pas le caté et ne sais rien sur Jésus, on a le droit de refuser le mariage parce que le couple se moque de l'église,(d'ailleurs demandez leur qu'est ce qu'ils réservent en premier, le traiteur ou le prêtre? Allez, osons dire non à tout cela, faisons nous respecter, respectons notre religions et notre Dieu.