Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Xavier Cormary

J'ai regardé dimanche soir (12 février 2006) le reportage "Enquête exclusive" diffusé sur M6 à 22h50.  "France : la croisade des évangélistes américains"...

De quoi avoir des sueurs froides quand on écoute les propos, non pas des journalistes qui ont souvent un parti-pris subjectif, mais des évangélistes interviewés ! Ce que disaient les personnes interrogées devant la caméra était hallucinant : les manifestations pro-life ou anti-gay aux Etats Unis avec une violence verbale ( Dieu vous hait ; Vous irez en enfer, pouvait-on lire sur les pancartes !) : tout cela m'a beaucoup touché ! Comment reconnaître dans ses paroles de haine et dans ses comportements violents le message de Jésus ? Jésus a toujours dénoncé le péché et le Mal, mais il n'a jamais condamné le pécheur ou manifesté de la haine... Jésus, pourtant, on n'entendait parler que de lui ! "Jésus peut vous sauver ; Jésus va te guérir..." Et le plus terrible est sans doute l'amalgame entre politique et religion qui est pratiqué outre-atlantique. Comme si l'Evangile devait s'imposer par la force au nom de Dieu !

Pour autant, ce qui se passe aux Etats Unis sera difficile à transposer en France ! Bénie soit la laïcité ! mais le proéslytisme évangélique arrive aussi chez nous : à l'entrée des facs à Toulouse, des étudiants sont harcelés par des adeptes qui veulent ratisser large et ramasser toux ceux qui se laisseront séduire par un visage attrayant, enthousiaste, convaincu et qui verront dans les Eglises Evangéliques le salut de la foi chrétienne.

A chaque fois que l'on a mélangé politique et religion, ça a donné des drames épouvantables...  Chrétiens catholiques, moi le premier, et tous ceux qui sont des cxroyants et des humains de bonne volonté, que notre foi soit solide, que j'apprenne à rendre compte de mon espérance, de mes convictions mais que ceux qui croisent ma route découvrent Jésus ( ou mes valeurs)  non pas uniquement dans mes discours, fussent-ils séduisants, mais d'abord et surtout dans ma manière de vivre : "C'est à l'amour que vous aurez les uns pour ls autres que l'on vous reconnaîitra pour mes disciples..." C'est Jésus qui l'a dit, ça doit être juste !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

georgel.gilles 02/10/2006 12:03

Soyez sans crainte. En tant que pasteur évangélique français, je suis tout aussi choqué que vous. Dommage que chaque fois que l'on fait un reportage sur les évangéliques, on ne montre que les mouvements extrêmes de la tendance. Attention cependant de ne pas non plus stigmatiser automatiquement ceux qui, dans notre société laïque qui voudrait reléguer l'expression du religieux à la sphère privée, ont le courage et le désir de partager leur foi en Jésus, tel qu'ils l'ont découvert au travers de la Bible. L'ordre du Christ d'annoncer l'Evangile est intemporel et jusqu'à la fin du monde. Il se place au-dessus des interdits autoritaires ou suggestifs de notre société qui tolère tout... sauf la certitude.
La laïcité, oui ! d'ailleurs les protestants y étaient très favorables avant 1905, contrairement à l'église catholique qui voulait garder le monoploe du religieux. Mais pas une laïcité laïcarde, mais intelligente et tolérante dans le vrai sens du terme, en laissant le droit à chacun d'exprimer ses opinions. Si cela vous intéresse, je peux vous envoyer une brochure qui s'intitule "Liberté de conscience, liberté d'expression éditée par la Fédération Evangélique de France.
Bien à vous !

toti 22/08/2006 17:42

Encore quelques uns qui ont été manipulés! On vous montre ce qu'on a envie de vous montrer a la télé! n'oubliez jamais ça!

jo 28/03/2006 00:07

Depuis que j'ai rencontré les évangeliques fortuitement en novembre et que je creuse le sujet, je m'enfonce dans l'horreur !Je n'ai pas l'impression que, dans leur idéal oecuménique, les catholiques se rendent bien compte à qui ils ont à faire

XC 28/02/2006 23:01

"Bénie soit la laïcité" est une provocation, mais au delà de celle-ci, c'est aussi une manière pour moi de reconnaître que cette laïcité n'a pas eu que des effets négatifs. Je comprends ton trouble Thomas, mais la séparation de l'Eglise et de l'Etat a aussi de bons côtés, ne serait-ce que la nationalisation des lieux de culte qui a été perçu en 1905 comme une spoliation mais qui est aujourd'hui heureuse car nombre de cathédrales ou d'églises seraient en ruines si elles n'étaient entretenues ( souvent mal d'ailleurs) par l'Etat.

Thomas 28/02/2006 12:31

Votre phrase: "béni soi t la laïcité", me choque profondément! Comment un prêtre catholique peut-il prononcer de telles paroles alors que ses prédécesseurs ont été martyrisés au nom de la la¨cité? N'est-ce pas au nom de la laïcité que des prêtres et des religieuses ont été expulsés, chassés, tués. N'est-ce pas toujours au nom de cette laïcité que les écoles catholiques ont été fermées?