Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Anonyme

C’est moi qui t’ai choisi

 
˜
 

Si tu savais le don de ta vocation !

Tu connaîtras sans doute des heures assez sombres pour la regretter,

mais tu passeras l’éternité à t’en émerveiller !

 

Je t’ai choisi du milieu de mon peuple

pour y célébrer, jour après jour,

ma nouvelle et éternelle Alliance d’Amour ;

tu ne pourras jamais rien faire de plus grand

que de leur rendre présents les gestes libérateurs de ma Pâque.

 

Je t’ai choisi du milieu de mon peuple,

pour proclamer, à temps et à contre-temps,

une Parole qui te dépasse et ne t’appartient pas.

Ne t’imagine jamais posséder la Vérité,

essaie seulement, humblement, d’en témoigner le moins mal possible !

 

Avec moi, tu porteras, sur tes épaules, la brebis perdue,

tu pardonneras au fils prodigue,

tu t’assiéras à la table des méprisés,

tu laveras les pieds des pauvres.

Au-delà des fatigues de la route,

au-delà de tes peurs et de tes doutes,

comme Pierre, tu témoigneras de la victoire de la foi.

 

Ne t’épouvante pas des échardes dans ta chair,

elles témoigneront, aux yeux des hommes, que ma grâce suffit

et que mon appel est un amour gratuit.

Homme-de-peu-de-foi et fragile,

tu porteras ma puissance de résurrection,

de libération et de réconciliation dans un pauvre vase d’argile ;

 

Tu devras parfois assumer l’échec,

te décharger du poids de tes projets,

pour franchir, plus léger, le mur d’une impasse

au-delà duquel la lumière de mon appel t’illuminera à nouveau.

 

Enraciné dans la terre des hommes,

séduit par le dessein d’amour de mon Père,

animé par la puissance de l’Esprit-Saint,

tu es désormais associé à mon unique Sacerdoce,

c’est moi qui t’ai choisi du milieu de mon peuple

pour que tu portes du fruit et un fruit qui demeure !

Commenter cet article