Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Un de mes amis me dit : "On est sûrement pas de la même Eglise, surtout quand le pape  interdit la capote." Le pape n'a certainement pas encouragé le préservatif, c'est sûr : l'a-t-il "interdit" ? Le message de Benoît XVI comme celui de ses prédecesseurs engage les catholiques à la fidélité et à l'amour vrai. 
Pour répondre à la question, il est d'abord un préalable nécessaire  : quelle est la mission du pape ? "Affermis tes frères " (Luc 22, 32) a dit Jésus à l'apôtre Pierre. Il me semble que la mission du pape est d'affermir, d'encourager les disciples du Christ à marcher sur le chemin de l'Evangile : il sait le faire pour les choses spirituelles, mais aussi dans les questions très concrètes qui se posent dans la société contemporaine : écologie ; respect de la vie ; relations économiques entre pays ; migrations...
Les relations affectives sont un domaine où un discours péremptoire et magistériel semble exclu : le libre-arbitre, les choix personnels suffiraient à décider ce que je peux faire ou pas. Or, il est clair, surtout dans une société individualiste, que la subjectivité de la personne est en ce domaine souvent aveuglée par la passion, le désir, le besoin de tendresse ou de reconnaissance.
Lorsque le pape encourage à la fidélité, au respect de l'autre, à l'engagement dans un don total à l'être aimé, il ne fait que décliner de manière plus concrète le commandement de Jésus : "Aimez-vous les uns les autres." Le plus grand amour, depuis Jésus, nous le croyons va jusqu'au don total de soi-même pour ceux que l'on aime.  Encourager le préservatif serait une façon de mettre des limites à l'amour, de tuer la confiance qui doit exister dans une relation qui va au bout d'elle-même ! "Je t'aime de toute mon âme, mais pas de tout mon corps... Et puis si tu me filais le SIDA ou si je tombais enceinte, ce serait le comble !" Clairement et sans ambiguité, l'Eglise met toute la force de ses convictions au service de l'amour vrai.
Une fois dit cela, il faut bien s'adresser à ceux qui n'ont pas un tel idéal, ceux qui visent l'idéal de l'Evangile mais qui n'arrivent pas à le vivre concrètement dans leur vie affective. Ce n'est pas le rôle du pape de donner des appréciations particulières : un discours qui s'adresse à tous les hommes de bonne volonté doit viser haut. Pour les autres, il me semble que le discours de l'Eglise doit, sans perdre de vue l'idéal que Jésus-Christ propose, s'adapter aux situations concrètes : et l'Eglise le fait dans le secret des confessionnaux, dans les partages d'équipes, dans les accompagnements spirituels. Tu dois bien prendre les mesures nécessaires pour te protéger ou pour ne pas contaminer ton partenaire si tu vis des relations superficielles, passagères, si tu trouves ta satisfaction en "tirant un coup" ici et là. C'est ton devoir, et c'est aussi l'Evangile.
Je ne suis pas le pape, mais je parle ici, je crois, au nom de l'Eglise, pas dans un magistère d'enseignement, et pas pour une population très diverse et générale, mais pour un lecteur, un bloggeur, toi qui lis ces lignes. Au nom de l'Eglise, je t'appelle à chercher dans les idéaux qu'elle propose un chemin de vie, sans jamais douter que la miséricorde de  Dieu et le regard fraternel d'un prêtre, d'un ami croyant, de la communauté à laquelle tu appartiens sauront toujours accueillir ta pauvreté ! En tous les cas, si ce n'est pas une réalité, c'est un objectif, c'est le chemin de l'Eglise qui passe toujours par l'homme, et c'est dans cette perspective que je travaille et que je souhaite que l'Eglise avance !

                                                          Xavier Cormary, prêtre

   

Commenter cet article

une catho 23/03/2009 15:21

hier j'ai entendu Pierre Berger dire que la" fidélité est d'un autre temps ..." puis de fustiger le pape à tout bout de champ..Franchement j'ai envie de pleurer... de pleurer de voir les hommes considerer les femmes comme de simples objets de plaisir, comme des "trous" ... (pardon masi c'est ce que le comportement de certain m'inspire.)j'ai envie de pleurer quand on me dit des aneries du style que le pape doit démissioner ...Et pourtant ... et pourtant les Africains doivent avoir envie de rire quand ils nous voient pauvres français, spéculer sur des sondages sur le pape ... Parce que eux, les africains ils ont accueilli le Saint père avec dignité affection et amour !!alors pas de crainte ... ce qu'on entend sur le pape est franco-français ......catholique et vachement fière de l'être !!

Carine DARFEUILLE 12/05/2008 18:20

Bonjour... je suis personnellement bouddhiste, (mais ouverte à toutes les spiritualités) et bien entendu aucune religion ne dirait qu'il faut avoir des relations sexuelles à la va vite, sans amour et avec n'importe qui... (même chez les bouddhistes bien entendu) mais :- quelqu'un qui est amoureux d'une personne malade du sida, ne doit-elle pas utiliser un préservatif (je sais il ne s'agit pas de faire un enfant ici, mais de donner du plaisir et d'en recevoir ce qui est aussi une preuve d'amour) ?- les filles que l'on force à se prostituer n'ont t'elle pas raison d'exiger au moins un préservatif ?- et personnellement, j'étais avec un homme depuis fort longtemps (15 ans) mais qui m'a avoué m'avoir trompée.... depuis je suis amoureuse d'un autre homme avec qui j'espère bien que cela durera et qu'il n'y aura pas d'à côté, mais je ne puis être sure de ne pas être malade d'une maladie sexuellement transmissible du fait de mon ex... (sida ou autre car il n'y a pas que cette maladie) et de son côté il ne peut pas non plus être sur (bien qu'il soit resté 8 ans avec son ex)... pour nos premières relations sexuelles nous trouvons préférables d'utiliser un préservatif... d'autant que nous avons tous les deux déjà des enfants (lui 2 et moi 1) et que bien que tous les deux nous ne couchions pas à droite et à gauche et encore moins avec le 1er ou la 1ère venue... nous sommes amoureux et désirons nous donner du plaisir sexuel, échanger et partager notre corps, sincèrement nous préférons utiliser les préservatifs...C'est un grâve sujet à méditation pour qui est amoureux et pour qui faire l'amour c'est donner de soi !

Matthieu 13/01/2008 18:24

Cher Père,Je me permets de mettre en lien un remarquable message de Mgr Piat, évèque de Port Louis (Ile Maurice) sur cette question du préservatif et du SIDA. Un texte de référence, à mon avis.Cf. http://totus-tuus.over-blog.com/article-5018903.html