Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Miniritou

L’année liturgique pour les chrétiens commence avec le temps de l’Avent. La fête du Christ-Roi de l’Univers est la conclusion de cette année qui s’achève. l'année qui s'ouvre nous permettra chaque dimanche de parcourir l’Evangile selon St Matthieu. Les différents temps qui sont proposés, associés chacun à une couleur pour les ornements liturgiques, nous permettent de vivre notre foi en rythmant notre vie par des moments plus ou moins intenses.
 
Bien plus que des caprices ou des modes passagères, les couleurs utilisées dans les célébrations nous disent une tonalité différente et mettent en valeur un aspect du mystère chrétien : le violet (Avent; carême; funérailles) nous parlent du deuil et de la conversion. Le blanc  ou doré (Temps de Noël et de Pâques ; grandes fêtes ; baptêmes) nous parlent de la joie et de la Lumière du Christ ressuscité. Il nous parle aussi de la joie des saints qui partagent la lumière éternelle de Dieu. Le rouge (Rameaux; Passion ; Pentecôte et martyrs) nous redit que Dieu est passionné de l’homme jusqu’au don du sang et nous parle aussi des hommes passionnés de Dieu qui ont donné leur vie pour le Christ jusqu’au sang. C’est l’Esprit-Saint qui réalise ce lien d’amour entre Dieu et les hommes. Le vert du temps « ordinaire » nous rappelle l’espérance quotidienne qui doit accompagner toute notre vie : le message de l’Evangile nous rejoint sur nos routes humaines.
 
Les couleurs du temps sont les couleurs de la vie. Les couleurs de la vie chrétienne sont les couleurs de notre vie, appelée à accueillir le mystère de Dieu qui se révèle en Jésus-Christ.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François 13/02/2010 17:09


Il manque le rose, n'est-ce pas? Utilisé deux fois seulement dans l'année, ce qui fait que trop souvent on l'oublie.
Elle est prévue pour les 3ème dimanche de l'Avent (appelé "Gaudete"/"Réjouissez-vous") et 4ème dimanche de Carême (appelé "Lætare"/"Soyez dans la joie"), pour ne pas oublier, au
milieu du jeûne et de la pénitence, que la foi en Jésus, est d'abord une foi de l'Espérance, la foi en Jésus ressuscité.
Remettre le rose à sa place prévue ne peut que nous appeler à mieux comprendre l'année liturgique.


romain 20/03/2008 21:51

pourriez vous m'envoyer par mail la version instrumental ou chanter du credo du paysan je vous en remercie d'avance cela rendrait bien service a une chorale

Sarha 01/12/2007 22:52

Cher Xavier,Je découvre votre blog ce soir!et je crois que je reviendrai lire la suite...le moins que l'on puisse dire, c'est que vous ne manquez pas d'humour, d'amour et  de foi!Dieu vous benisseSarha

riviere 27/11/2007 11:47

un peu de poesie un rien de nostalgiele credo du paysan Sommaire Aide sur les fichiers MIDI Le credo du paysanParoles : Stéphane et Francisque BORELMusique : Gustave GOUBLIER (1890) L'immensité, les cieux, les monts, la plaine,L'astre du jour qui répand sa chaleur,Les sapins verts dont la montagne est pleineSont ton ouvrage, ô divin créateur !Humble mortel devant l'œuvre sublimeA l'horizon quand le soleil descendMa faible voix s'élève de l'abîmeMonte vers toi, vers toi Dieu tout-puissant.Je crois en toi, maître de la natureSemant partout la vie et la féconditéDieu tout-puissant qui fis la créatureJe crois en ta grandeur, je crois en ta bonté ! (bis)Dans les sillons creusés par la charrueQuand vient le temps je jette à large mainLe pur froment qui pousse en herbe drueL'épi bientôt va sortir de ce grain.Et si parfois la grêle ou la tempêteSur ma moisson s'abat comme un fléauContre le ciel loin de lever la têteLe front courbé, j'implore le Très Haut !Je crois en toi, maître de la natureSemant partout la vie et la féconditéDieu tout-puissant qui fis la créatureJe crois en ta grandeur, je crois en ta bonté ! (bis)Mon dur labeur fait sortie de la terreDe quoi nourrir ma femme et mes enfantsMieux qu'un palais j'adore ma chaumièreA ses splendeurs je préfère mes champsEt le dimanche au repas de familleLorsque le soir vient tous nous réunirEntre mes fils, et ma femme et ma filleLe cœur content j'espère en l'avenir.Je crois en toi, maître de la natureSemant partout la vie et la féconditéDieu tout-puissant qui fis la créatureJe crois en ta grandeur, je crois en ta bonté ! (bis)Si les horreurs d'une terrible guerreVenaient encor fondre sur le pays,Sans hésiter, là-bas, vers la frontièreJe partirais de suite avec mes fils.S'il le fallait je donnerais ma viePour protéger, pour venger le drapeauEt fièrement tombant pour la patrieJe redirais, aux portes du tombeau !Je crois en toi, maître de la natureSemant partout la vie et la féconditéDieu tout-puissant qui fis la créatureJe crois, je crois en toi comme àla Liberté ! (bis)Fichier MIDI correspondant à la version ci-dessus  lecredod.mid (4 Ko). Sommaire | Recueil des partitions | Liens | Page d'annonces | Page d'accueil | Le motDate de la dernière modification de la page : 13 juillet 2007.Retour en haut de la page

philippe 18/11/2007 02:58

merci . votre blog m'a fait rire. un peu d'air frais quoiqu'il fasse froid, mais beaucoup de chaleur, d'humour et sans doute de gentillesse.bravo pour le cyber curé. et bonne année. priez pour moi.