Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

 

 

Mgr Jacques Gaillot évêque, a manifesté un soutien inconditionnel à Yvan Colonna, accusé du meurtre du Préfet Erignac en Corse. S’il peut être tout à fait justifié de montrer une attention fraternelle à un homme qui est la victime médiatique déjà condamnée par l’opinion publique, il me paraît tout à fait déplacé d’affirmer haut et fort l’innocence d’un homme dont le procès vient de débuter ! Jacques, tu as rencontré Yvan Colonna ! Tu l’as écouté ? tu l'as troiuvé serein et paisible ? Tu t’es fait une idée sur l’innocence de cet homme ? OK ! Mais as-tu eu accès au dossier d’instruction ? As-tu un instant pensé à Mme Erignac et à ses enfants, anéantis par ce meurtre lâche, qui leur ont arraché un mari, un père qui n’a fait que son devoir au service de l’Etat ? Il me semble que devant la justice des hommes, un homme seul, fut-il évêque, n’a pas à prendre une position aussi médiatique en faveur d’un accusé, mis en examen et en attente de jugement.  Surtout quand il ne parle pas uniquement en son nom !

 

C’est discréditer encore une fois l’Eglise que de te montrer Jacques  en première ligne sur ce débat qui, je crois, dépasse la simple question d’une relation sympathique et fraternelle. Jacques, sois prudent ! Mais sois aussi convaincu, malgré ta place un peu atypique dans l’Eglise, que ta parole, engage aussi l’Eglise, que tu le veuille ou non ! « J’étais en prison et vous m’avez visité ! » Oui, C’est ta mission d’évêque, de pasteur. C’est notre mission à tous, chrétiens, au nom de l’Evangile. Mais ne prend pas la place de la justice quand elle doit se prononcer sur la culpabilité ou l’innocence d’un homme accusé d’avoir tué un frère !

Commenter cet article

Hector Gnole 08/12/2007 13:13

Le vrai sacrilège ne vient-il pas de ces magistrats qui se substitue à la Justice de Dieu ?

Guy Bergeaud 18/11/2007 10:19

Cher Monsieur, je comprends votre propos. Effectivement, si le Père Gaillot s'est officiellement prononcé en substitut de la justice, il s'est peut-être égaré. De ce que je sais, il a juste émis son opinion personnelle et sa conviction. Je fais confiance à la justice, mais la justice prend aussi en compte les témoignages sur la personnalité des prévenus. Le témoignage de Monsieur Gaillot, sincère, est peut-être aussi nécessaire pour que justice soit rendue. J'ai moi-même écrit un peu sur la question (http://ricoroux.over-blog.fr/) et s'il est vrai que les prises de positions doivent être en accord avec la raison, elles me semblent parfois indispensables. Merci en tout cas pour votre article. 

Nathalie 15/11/2007 20:05

Bonjour, je me souviens d'un billet de votre part au mois de mai, cautionnant un homme politique publiquement, en tant que prêtre. Ce billet m'a beaucoup gênée, pas tant parce que je suis en désaccord avec vos idées politiques que vous avez bien le droit d'avoir en tant que citoyen, mais parce que je me demandais justement si votre position PUBLIQUE politique en tant que pêtre engage aussi l'Eglise..... Si la réponse à cette question est oui, ne pensez-vous pas qu'il soit un peu dangereux et discréditant pour l'Eglise (qui n'a pas besoin de cela) de cautionner et/ou de "flirter" avec les h ou f au pouvoir ?  Est-ce à dire que l'Eglise cautionnerait par exemple les tests ADN (donc constitution de fichiers ADN pour les enfants et femmes d'origine étrangère) sauf les fichiers ethniques vu que cela n'a pas été retenu par le Conseil Constitutionnel ?Voilà, toute intervention publique est un peu délicate n'est ce pas ? Celui ou celle qui la fait en assume une certaine responsabilité.

monique 14/11/2007 09:31

je suis tout à fait d'accord avec le fait que , quoiqu'est fait ou pas fait Mr COLONNA , on peut aussi penser à la famille de Mr Le Préfet.La justice doit faire son travail et je ne vois pas en quoi  Mr GAILLOT se permet de donner son avis avant la procès...en France, on bénéficie de la présomption d'innocence, pas de la présomption d'aquittement, Je crois que Mr GAILLOT ferait mieux de dire sur les médias que quoiqu'est fait un homme, assassiné, tué, volé, menti, bref....Pécher tout simplement, Jésus est monté sur la croix pour expier nos péchés , il a dit: Tout est accompli pour que nous soyons sauvé, ...Jesus est réssucité, Il est vivant et lui seul pourra pardonner ....(à condition qu'on lui demande pardon...) et si l'Eglise est à sa place, beaucoup seront sauvés.

daniel 13/11/2007 20:51

superbe article ! pragmatique et surtout réaliste!