Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par inconnu

 

Libellule.jpg
 

 

 

 

 

 

 

"Au fond d’un vieux marécage vivaient quelques larves qui ne pouvaient  comprendre pourquoi aucune d'entre elles ne revenait après avoir rampé le long des tiges de lys jusqu’à la surface de l’eau. Elles se promirent l’une à l’autre que la prochaine qui serait appelée à monter reviendrait dire aux autres ce qui lui était arrivé. Bientôt, l’une se sentit poussée de façon irrésistible à gagner la surface ; elle se reposa au sommet d’une feuille de lys et subit une magnifique transformation qui fit d’elle une libellule avec de forts jolies ailes. Elle essaya en vain de tenir sa promesse. Volant d’un bout à l’autre du marais, elle voyait bien ses amies en bas. Alors, elle comprit que même si elles avaient pu la voir, elles n’auraient pas reconnu comme une des leurs une créature si radieuse. Le fait que nous ne pouvons voir nos amis et communiquer avec eux après la transformation que nous appelons la mort n’est pas une une preuve qu’ils ont cessé d’exister."


(Auteur inconnu)

Commenter cet article

péma 13 14/07/2011 14:11



" Dieu ce sont les hommes mais ils ne le savent pas " : Jacques Brel.


J'ajoute que je considère que l'Esprit demeure , éternel



DarkBitchFairy 26/09/2010 18:54



Je me permets de vous prendre ce texte pour l'ajouter à mon blog...


très beau, de même que celui sur la vie après l'accouchement. Très belle métaphore...



daniel RIGAUD 26/03/2008 09:43

l'auteur n'est pas inconnu : c'est Walter Dudley Cavert (rendons à César...)

riviere 19/11/2007 12:21

je lis Zundel le livre de la creationdieu c'est l'hommel'homme c'est dieusi l'harmonie est respectél'homme n'existe que si il respecte la creation