Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Xavier Cormary

Avant même d'accepterla mission de parrain ou marraine : lis ceci ICI

 

 Mon petit Alexis,  

En ce 29 avril 2007, tu es né à la vie de Dieu. Le baptême a fait de toi un fils de Dieu. Je crois que Dieu t’aimait déjà bien avant ta naissance et ton baptême, mais les gestes de sa tendresse ont montré à tes parents, à toute notre famille que Dieu pouvait s’intéresser à toi bien avant que tu puisses t’intéresser à lui. Et ces gestes dérisoires, de l’eau, une huile parfumée, un vêtement blanc, un cierge allumé, qui se sont transmis par les générations chrétiennes successives, nous disent aussi que tu es désormais enfant de l’Eglise, membre de cette grande famille.

Tes parents m’ont choisi pour être ton parrain. Je sais bien que un jour, quand tu seras grand, quand tu auras découvert la vie par toi-même, tu devras choisir le chemin de vie que tu souhaites emprunter. Mon rôle à moi sera de t’aider à découvrir que Jésus est un compagnon formidable pour notre pèlerinage terrestre. Tes parents ont voulu pour toi le baptême parce qu’ils désirent te donner le meilleur de la vie, le meilleur de ce qu’ils croient bon pour toi. La vie avec Jésus-Christ, c’est la meilleure part, c’est le top du top ! J’en suis convaincu, même si parfois, il m’arrive de l’oublier.

 

Je veux te dire aujourd’hui que je serai à tes côtés. Je ferai de mon mieux pour t’apprendre Jésus-Christ. Je serai là pour t’aider à découvrir par toi-même que le Seigneur n’est pas l’ennemi de ta liberté et de ton bonheur, au contraire ! Avec Jésus, tu auras en toi la possibilité de choisir une vie qui sera réussie parce qu’elle sera exigeante ! Etre exigeant avec soi-même, et accueillant envers les autres, voilà le secret du bonheur !

 

Ce que je te dis là, je mesure désormais que je dois le vivre moi-même ! Je sais qu’il n’y a rien de plus contagieux que l’exemple. Aussi devrais-je maintenant vivre davantage sous le regard du Seigneur, le mettre à la première place dans ma vie, pour que le parrain que je veux être soit le chrétien que je dois être. C’est mon devoir de cohérence et de sincérité puisque je me suis engagé comme parrain.

Si je prends au sérieux le « OUI » que j’ai dit au prêtre et à Dieu, devant toute notre famille, alors je sais que désormais, je ne peux plus faire semblant ou faire seulement à moitié !

 Je ne serai sans doute pas le parrain parfait que tu serais en droit d’attendre ; je serai TON parrain, et j’essaierai d’être auprès de toi, Alexis, le chrétien qui te donnera envie de croire et de suivre le Christ tout au long de ta vie.

 

Avec mon affection, je t’embrasse tendrement.

Commenter cet article

Catherine 01/07/2010 10:45



.


Une photo très spéciale !!!


L´histoire que je vais vous raconter n´est pas un conte, mais un fait réel et son témoignage s´est concretisé au travers d´une photographie qui est tout à fait exceptionnelle
et, j´ose meme dire, unique au monde.


 


Voici les circonstances au cours desquelles la dite photo a été prise. Nous nous situons en Amérique du Sud, plus précisement dans la province de Cordoba en Argentine et rès
exactement  dans le village de Despeñaderos. Aujourd´hui dans la paroisse de l´ Assomption de Notre Dame il y a une grande effervescence, le Père Osvaldo Macaya va procéder au
baptême de plusieurs enfants. Les familles sont présentes, entre elles se trouve une jeune mère célibataire de 21 ans Erica Mora tenant  dans ses bras son fils âgé d´ 1 mois
Valentino Mora. Les photographes professionnels aussi sont là à la demande des familles qui ont sollicité leurs services et parmi ces derniers figure Maria Silvana Salles, âgée de 30 ans, qui se
dédit à cette profesion depuis seulement 2 mois et qui travaille avec un appareil photo traditionnel avec rouleau de photos à incorporer, c´est à dire non digital qui produit des photos plus
facile à manipuler et à retoucher. La cérémonie commence et la jeune mère , valorisant ce moment unique dans la vie de son enfant, se rapproche de la photographe en question et la prie de lui
accorder une faveur : prendre une photo de son fils au moment même au- dessus des fonds baptismaux où l´ eau bénite est versée sur la tete du bébé et ce, malgré son manque de moyens economiques
pour la lui payer. La photographe émue ne peut s´y refuser et s´exécute. La cérémonie se termine, la photographe envoie son rouleau à développer dans la ville même de
Cordoba. Quelle ne fut pas sa surprise à recevoir la photographie en question à présent développée !!! Le prêtre non plus n´en croyait pas ses yeux. La photo du baptême de Valentino a réveillé la
foi de tout son village et de la region car beaucoup la considère comme une preuve quíl faut croire en Dieu. Elle est devenue une image de bénédiction qu´on offre et qu´on
reçoit et que l´on garde précieusement dans son missel. J´espere qu´elle vous fascinera et vous attendrira autant qu´à moi.


 


La voici, regardez avec attention “l´immense détail” qui donne toute sa signification au précieux moment.  Je vous l´offre et n´oubliez pas de la
diffuser ….c ´est un MERVEILLEUX CADEAU !!!


 


Et que volent les anges ! Catherine





 





 


.





goutteceleste 07/05/2007 17:33

Très belle lettre. à lire pour tous les nouveaux parrains.
Mais je voudrais surtout poser une question au prètre de ce blog concernant un tout autre sujet.
Lors de l'hommage à grégory Lemarchal vendredi soir à la tv, il y a eu un grand élan de générosité concernant des dons en argent pour aider à la lutte contre la mucoviscidose. Mais aussi un appel au don d'organe au cas ou nous aurions un accident. (car grèg attendait une greffe de poumon qui n'est jamais arrivée faute de donneur). Le don d'organe à sa mort est il la même chose que le don de sperme ou d'ovocyte ou même de sang? Bref, quelle est la positionde l'église concernant ces différents dons. je vous remercie.Preneez votre temps pourme répondre, ce n'est pas pressé ( non, je ne mourrais pas demain!!lol.... enfin j'espere....)

marie.l 07/05/2007 14:40

J'espère que les parents d'Alexis  ont internet et liront cette lettre puis l'imprimeront pour que  plus tard ils la lisent à leur tour à leur enfant , Alexis, parce que c'est très beau,  très profond et je dirai une seule chose, Alexis a de la chance d'avoir un parrain comme vous et par vos paroles on sent bien de la fierté d'avoir été choisi comme parrain, je ne doit pas me tromper. Un bisous à votre filleul et pourquoi pas au parrain aussi.
Merci pour le petit pantin !