Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

3 conseils aux jeunes

com

"Que dire à un cadet ? Peut-être, avec pudeur, lui glisser dans la paume de la main deux ou trois conseils : mettre en accord ses actes et ses convictions ; pouvoir se regarder dans la glace sans avoir à rougir de lui-même ; ne pas tricher, sans doute la plus difficile, pratiquer et tâcher de concilier le courage et la générosité ; rester un homme libre."

Hélie de Saint-Marc

( + 26 août 2013)

3 conseils aux jeunes
Print
Repost

Commenter cet article

camille-madeleine 20/11/2015 15:41

Des conseils judicieux et consistants, j'aurais sans doute été chercher, et tout particulièrement en ces temps troublés, ces mêmes conseils ailleurs que chez un partisan de l'Algérie Française. Même les héros ont des zones d'ombre.

mariel 26/08/2013 17:20

J'ai lu ses textes, et cela m'a toujours interpellé : pourvoir se regarder dans la glace sans avoir à rougir de lui-même" ce n'est pas que pour les jeunes je pense, pour tous les hommes et les femmes qui se sentent diminués par la société ou plus forts que les autres.....En même temps j'aime bien le pont, ce pont d'où commence une traversée dans l'obscurité et fini dans la lumière. Une longue traversée mais très prometteuse et enrichissante à travers toutes ces lumières,