Accueillir les enfants d'Halloween

Publié le par Miniritou

Être chrétien ne devrait pas nous empêcher d'accueillir avec bienveillance et charité ces enfants déguisés en petits monstres ou en vilains alliens qui viendront frapper à notre porte ce soir pour Halloween. Certes, si cette fête n'est pas en phase avec nos valeurs, celles que porte la foi chrétienne, il est malgré tout intéressant de profiter de l'occasion pour un témoignage de foi : après tout, ce n'est pas si souvent que l'on vient frapper spontanément à notre porte en attendant quelque chose de nous !

Accueillir ces enfants, en leur offrant une friandise et éventuellement en amorçant une discussion peut être l'occasion d'un témoignage : en demandant leur prénom, dites-leur par exemple : "Pour moi, ce qui est plus important, ce n'est pas la mort et les fantômes, mais Jésus qui veut apporter aux hommes la joie et la lumière" . Pourquoi ne pas offrir une image  pieuse, une photo ou un chapelet à ces enfants  ? Et surtout, s'ils leur prénom en leur disant que vous allez prier pour eux !

Pourquoi Halloween est une ineptie, non dans ses pratiques concrètes, mais dans ses intuitions qui échappent généralement à tous les enfants qui sont sans arrière pensée ?

- Parce que le déguisement et l'ironie que l'on associe à la mort tournent en dérision un sujet qui nous touche et nous fait mal : la mort d'un proche n'est jamais une farce ! Halloween évacue notre humanité et la réalité de notre mort, de la mort comme un sujet sérieux qui nous concerne et nous atteint pour de vrai !

- Parce que dans cette fête d'Halloween il n'y a aucune transcendance, si ce n'est celle qui nous verse dans un imaginaire effrayant et terrifiant. Elle n'apporte pas d'espérance à ceux qui fêtent, célèbrent et vivent Halloween. C'est vrai : le monde des ténèbres a quelque chose de fascinant et d'attirant. Pourtant, même si Halloween est simplement une occasion de faire une fête "gore" dans l'horreur et l'épouvante, et de se grimer gentiment pour un carnaval d'automne, je ne suis pas sûr qu'elle n'influence pas inconsciemment la rapport à la mort et au Mal. Certains, très minoritaires vont profiter de cette fête pour accomplir des actes de profanations ou blasphématoires.  Or si Dieu et Diable n'ont vraiment rien à voir dans ce sombre carnaval, pourquoi de tels actes ?

Sans diaboliser et "jeter le bébé avec l'eau du bain", en rejetant d'un revers de main ces pratiques carnavalesques, il serait bien dommage de ne pas profiter d'Halloween pour donner à nos enfants l'occasion de désirer, de regarder, et de chercher le Beau et le Bien, en jetant un regard bienveillant sur la mort, comme chemin qui conduit à la rencontre avec les Vivants !

Accueillir les enfants d'Halloween
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Isabelle 31/10/2017 15:59

L'an dernier, j'ai appliqué votre idée : aux enfants qui venaient sonner à ma porte, je leur disais que je n'avais pas de bonbons mais que je pouvais leur offrir un cadeau, s'ils le voulaient bien. Un petit santon de la crèche ( des galettes des rois de l'année avant). Je les avais gardé et lavé. Ils ont ete ravis, plus que je n'aurais pensé. L'occasion de leur demander s'ils savaient ce qu'était une crèche et le nom des "personnages " et leur "rôle". Cette année , je ne suis pas chez moi. Mais à renouveler...