Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Burkas, burkinis et autres tenues indécentes…

com

Après quelques jours de réflexion, je risque quelques mots concernant la polémique médiatico-politique sur le burkini, ce voile intégral de plage.

  • Disons d’emblée que je ne comprends pas cette pratique : si on vient à la plage, du moins, dans la culture européenne, c’est pour le soleil, le bronzage, la baignade. Je ne suis pas favorable au Burkini pas plus que je n’apprécie le bronzage intégral sur les plages publiques.
  • Ces femmes qui se fardent ainsi ne jouent-elles pas un jeu de provocation ? Elles revendiquent leur nationalité française, sans penser que leur comportement puisse choquer les bien-pensants de la laïcité républicaine : Elles, et eux aussi ne font-ils pas le jeu de ceux qui pensent que la France est l’ennemi de l’Islam ?
  • En quoi cette tenue enveloppante est-elle gênante pour les riverains et autres vacanciers ? Le naturisme ou semi-naturisme en vogue sur nombre de plages n’est-il pas plus gênant pour les enfants, les hommes libidineux ?
  • Pourquoi le débat est devenu politique, un sujet central de la campagne électorale qui débute plus de 6 mois avant avec primaires à l’américaine ? (Je profite pour dire ici ma conviction que le septennat NON-RENOUVELABLE aurait été une belle idée … Merci Chirac…) Peut-on imaginer que prétextant un risque contre la sécurité nationale et pour le sommeil des couche-tard du samedi, l'Etat interdise aux cloches de donner le dimanche matin ? C'est la même logique...
  • Le prétexte de la liberté républicaine peut-il être invoqué pour dénoncer la tenue (très marginalement utilisée d’ailleurs) du burkini et invoquer ainsi la disparition des signes religieux dans la sphère publique ?
  • Peut-on considérer de la même manière un voile islamique et une croix de 4 cm autour du cou ? Comment se fait-il que « les signes religieux ostentatoires » interdits par la loi sont devenus tout bonnement « les signes religieux » qui n’ont plus droit de cité ni dans les collèges, ni les lycées ou administrations … ?
  • L’Islam fait-il si peur aujourd’hui, alors qu’il y a 10 ans à peine, on mettait à l’honneur tant d’initiatives d’intégration et d’inculturation musulmane en France ? Il est vrai, le contexte a changé. Le terrorisme qui se revendique de l’Islam nous accable et nous tourmente…

J’en viens à me désoler de la médiocrité de la classe politique actuelle qui, comme à son habitude, surfe sur des polémiques médiatiques suscitées par des faits divers.

Je suis encore plus ahuri de constater que nombre de chrétiens pensent que c’est en interdisant l’Islam ou ses manifestations sociales que l’on maîtrisera les excès et les dérives totalitaires de son expression et de sa théologie. L’Islam fait désormais partie de la société française, que ça plaise ou non. Nier cette évidence relève d’un négationnisme stupide.

Après la négation des racines chrétiennes de le France et de l’Europe, la négation ou le rejet du fait musulman dans la société serait une grave erreur qui conduirait notre pays dans une impasse et des divisions tragiques.

Burkas, burkinis et autres tenues indécentes…
Print
Repost

Commenter cet article

cynthia 02/09/2016 10:21

Quelques jours pour qu'on nous dise le contraire ? Je croyais que le monde entier se moquait de nos interdictions ! Ça fait un peu amateur, comme ligne éditoriale.