Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le matérialisme est le terreau du terrorisme

com

Evangile : « Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Evangile de Luc 12, 13-21)


En ce temps-là, du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus :
« Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. »
Jésus lui répondit :
« Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? »
Puis, s’adressant à tous :
« Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. »
Et il leur dit cette parabole :
« Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté.
Il se demandait :
‘Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.’
Puis il se dit :
‘Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens.
Alors je me dirai à moi-même :
Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.’
Mais Dieu lui dit :
‘Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?’
Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

 

 

 

Dans notre société, dans laquelle à défaut de réel, on se réfugie dans le virtuel (voir l’engouement fanatique pour POKEMON Go, ce jeu de chasse dans la vraie vie de petits monstres virtuels) le matérialisme ambiant a pris la place du transcendant et du surnaturel : plus de place pour Dieu et ses promesses : aimer son prochain ? partager avec celui qui a faim ? C'est périmé ! Plus besoin de se soucier des autres : l’important, l’unique nécessaire, c’est de « se faire du bien », de « profiter » de la vie, et de s’en mettre plein les poches… Et tant pis pour les autres...

Constat douloureux : tant que l’homme, chaque homme, toi et moi, nous n’aurons pas pris la mesure de cette prison que représente l’horizontalité absolue de notre vie amputée de la transcendance, nous resterons dans un monde matérialisme qui sera le terreau de tous les fanatismes.  Comment comprendre ces jeunes de 19 ans, qui ont soif d’un idéal plus grand qu’eux et que leur horizon terrestre,et qui choisissent un suicide médiatisée au service d’une cause ignoble ?… Ils deviennent capables de mourir pour une cause bien plus grande à leurs yeux, en criant leur haine de cette société qui les a nourris et en se réfugiant dans un fanatisme qui dénonce un monde athée où le profit, et les ambitions humaines ont pris la place de Dieu.

Le matérialisme est le terreau du terrorisme
Print
Repost

Commenter cet article