Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

« Liberté, égalité, fraternité » est la devise Républicaine. Certains voudraient y ajouter « Laïcité » afin que soit inscrite dans la Constitution on ne sait quelle interprétation de la loi de 1905 : le respect des croyances et la neutralité de l’Etat, ou l’exigence de faire disparaitre toute référence religieuse dans l’espace public...

Les valeurs prônées par la République sont souvent hélas des mots bien creux qui sont à géométrie variable en fonction des lieux et des personnes.

Liberté de choix de vie où les communautarismes dénoncés pour les religions sont encouragés par des lois « spécifiques » à certains groupes de français ? Liberté  de vie ou de mort des puissants sur les faibles quand l’avortement est présenté comme une évolution progressiste, qu’il est promu et encouragé de façon unilatérale par les services publics comme un choix et non comme un échec d’une relation ? Ou quand on dénonce les conflits et les rébellions armées par les frabricants d'armes qui font tourner nos usines d'armement ?  Liberté de mourir dans la dignité en refusant de donner les moyens pour vivre et accompagner la vie jusqu’au bout ? Liberté de discernement quand les idéologies éducatives formatent une jeunesse en désarroi ? Liberté de conscience quand les parents sont contraints d'accepter pour leurs enfants des choix qu'ils récusent ?

Egalité devant la Loi ? D’une région à l’autre pourquoi des condamnations différentes pour un même délit ? Egalité des gouvernants qui se situent régulièrement au-dessus des lois ? Egalité de traitement dans les services publics ou le secteur privé ? Egalité dans l’enseignement quand le service public d’enseignement assuré par l’Enseignement catholique est marginalisé et laissé en jachère ? Egalité de traitement médiatique quand des centaines d’églises en France sont profanées, brûlées et que les media n’en parlent que rarement… ? Egalité devant les lois iniques de l’Europe qui favorisent un nivellement par le bas, que ça soit au niveau culturel, économique ou sociétal…

 

Fraternité universelle entre les hommes : analysons de près la politique française encore scandaleuse en Afrique qui est passée sous silence par les média… Fraternité de circonstance avec les réfugiés qui affluent à nos frontières sans que nous cherchions et dénoncions les causes de leur exil… Fraternité de copinage quand les Loges et autres groupes d’influence prétendent œuvrer au service de cette fraternité, sous couvert d’une idéologie partisane et sectaire. Fraternité administrative sans fin pour nombre de fragiles qui sont asphyxiés sous les paperasses et les dossiers ?

 

Les valeurs de notre chère République ont du plomb dans l’aile parce que certains adaptent un discours politique à des actes pour convenance ou sensibilité personnelle, sans le souci prioritaire du Bien commun… Décidément, « le vivre ensemble » n’a vraiment pas beaucoup d’avenir dans cette République des belles paroles fondées sur du vent… Peut-être en 2016, ça changera ?

 Les « valeurs » de notre République françaises

Commenter cet article