Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

La triste réalité de notre société

com

Depuis les attentats à Paris, le 7 janvier 2015, après de multiples assassinats perpétrés devant des caméras de la manière la plus odieuse qui soit, après les multiples massacres restés discrets loin des caméras, qui sont les plus nombreux et les plus atroces qui soient (ça rappelle l’Holocauste, à une époque où les caméras n’existaient pas, ou bien ne voulaient pas admettre l’ignominieuse réalité…) : a-t-on le droit de se demander :

 

«Comment des hommes peuvent-ils en arriver à commettre de telles atrocités, en prenant Dieu pour alibi ? »

 

J’ai envie de donner ma réponse de chrétien :

Je crois que le Dieu de Jésus-Christ a été profondément anéanti par tout ça, au moins autant que nous. Mais depuis des années, nous lui avons demandé de sortir de nos écoles, de sortir de nos gouvernements et de sortir de nos vies. Si bien que Dieu n’est plus qu’une caricature dont on s’amuse, juste pour rigoler. Nous avons gentiment effacé de nos mémoires les racines chrétiennes de l’Europe. Nous refusons la religion de nos pères, qui a tant apporté à notre civilisation. Pire que ça, le révisionnisme historique fait passer l’Église et le Christianisme pour le pire obscurantisme qui soit. On compare l’Inquisition avec le Djihad. On accuse « les religions » d’être le pire mal de l’humanité.

Oui, nous avons remplacé Dieu par les « Lumières » de l’intelligence humaine. Nous avons érigé les principes du vivre ensemble sur les dogmes de la pensée laïque areligieuse, refusant à Dieu la possibilité d’inspirer le Bien, le Bon et le Beau à la conscience humaine. Nous avons décrété que la Loi naturelle n’avait plus cours, que la morale judéo-chrétienne était contraire à la liberté d’expression de tout le génie humain. Le meilleur de l’Homme a remplacé la pire des idéologies : la religion. Dieu est devenu l’ennemi public numéro 1. La Loi de Dieu est devenue caduque ; et comme la nature a horreur du vide, c’est la Loi du plus fort, du plus puissant, la Loi de l’argent qui a pris ses quartiers parmi nous.

 

Et cela nous conduit au bord de l’abîme…

Concernant les récents évènements : les meurtres d’enfants par crucifixion ou en faisant d’eux des bombes humaines, les attaques terroristes, les décapitations, les tueries dans les écoles commises au nom d’un autre Dieu que le mien, je vois ces drames comme le résultat d’ambitions et de luttes, pour lesquelles Dieu sert seulement d’alibi… Mais tout cela est-il le fruit de la religion ou bien le résultat des actes de personnes qui prétendent agir pour Dieu, alors qu’ils agissent contre lui en agissant contre l’Homme ?

Frère musulman, si ton Coran est livre de paix, si cette parole que tu dis divine est au service du bonheur des hommes : relis-le pour expurger de ton cœur ce qui n’est pas conforme au dessein de Dieu, ce qui ne peut pas conduire à la paix entre les hommes... A l’occasion de l’an 2000, les chrétiens ont fait encore un examen de conscience. Il porte des fruits de conversion aujourd’hui.

Tu auras beau lire les versets de l’Évangile, tu n’y trouveras qu’un message d’amour. Quand je lis ce Coran, bien des paroles me touchent et m’interpellent. Et elles ne sont pas toutes clairement fraternelles.

Frère épris de l’Islam, le monde en quête d’unité et de paix, ne peut plus supporter la religion. La tienne car elle serait le terreau d’un fanatisme odieux, la mienne car elle serait gravement nuisible à la liberté, à l’égalité, à la fraternité.

Frère chrétien, toi aussi, reprends le chemin de l'Evangile et vérifie si ta conduite d'aujourd'hui, ou celle d'hier, est celle que Jésus aurait pu avoir avant toi !

Les ressources de l’Homme livré à lui-même dans ce monde absurde s’épuisent : après avoir tué Dieu, L’homme s’est attaqué à l’environnement. Et après avoir déjà grandement dégradé le monde dans lequel il vit, l’Homme s’attaque désormais à son semblable… Logique implacable…

Chrétien, je crois que Dieu est le gardien de ma vie, et que tout Homme est image et ressemblance de son Créateur : il est une histoire sacrée. Enlever Dieu, et tu enlèves la raison d’être du respect de la dignité et de l’existence de ton Prochain. L’autre devient un concurrent, un ennemi, un adversaire, et non plus un frère !

Les dogmes divins sont difficiles et exigeants. Mais c'est un voyage vers la source de l'Amour que la foi nous invite. Nous recevons les Commandements souvent comme des entraves à notre liberté. Mais les dogmes humains, érigées en vérité universelle, conduisent au chaos et à l’anéantissement. Ils sont les racines mêmes du fanatisme et de la violence. A nous tous, croyants, il appartient d’annoncer par notre vie le véritable visage de Dieu : Celui qui s’est rendu visible à nos yeux pour que nous marchions vers l’invisible !

La triste réalité de notre société
La triste réalité de notre société
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ulyssio 17/04/2015 12:24

Tout est dit ! Nous sommes entrés dans le chaos, car nous n'avons pas entendu le message d'amour de Jésus Christ malgré nos oreilles… nous en subissons et en subiront simplement les conséquences… cela nous fera-t-il rebondir pour changer ? la question reste ouverte, prions !