Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Avons-nous déjà envisagé notre manière de vivre ce carême ?

Il n’est pas inutile de rappeler qu’au-delà des efforts, devenus presque anecdotiques, qui consiste à se priver de viande le vendredi, Il est bon de réfléchir personnellement à des efforts de conversion. Je vous propose une petite méthode :

 

  1. Question préalable : ai-je le désir profond  de vivre ce carême comme un élan d’amour pour le Seigneur et vers mes frères ?
  2. Qu’est-ce que j’attends profondément de ce carême ? Qu’est-ce que j’attends du Seigneur ? C’es lui qui fait grâce, à nous de nous rendre disponibles !
  3. Quels moyens personnels vais-je mettre en œuvre : efforts de prière, de privation, de partage, de pardon ?
  4. Quelle place je vais laisser aux propositions communautaires : veillées de prière ; causeries ; temps de rencontresavec des frères chrétiens ou lectures ; livret de carême… Il y en a pour tous les goûts !

​Nous sommes le "peuple de la croix" comme l'ont si bien dit ces fanatiques aux chrétiens qu'ils ont égorgé la semaine dernière ! La croix est un signe de contradiction, un signe de salut, le signe de notre foi, le signe de l'amour de Dieu vainqueur du Mal.

 

 

 

 

Sur la table de notre carême, l’Eglise a dépose trois plats « savoureux » :

  • LE JEUNE, car une âme encombrée est repue et sourde ; Demandons-nous : de quoi notre vie a besoin de jeûner ?

  • LA PRIERE, car un cœur qui ne pratique pas l’écoute cesse de battre. Demandons-nous : comment ouvrir, en nos vies débordées, une brèche à la prière ?

  • L’AUMONE, car celui qui dit « Seigneur, Seigneur » et qui oublie son frère qui souffre est un menteur ! demandons-nous : quelle richesse pouvons-nous déposer entre les mains blessées qui se tendent vers nous ?

(Bertrand Révillion – Paru dans le livret Panorama Carême)

Un carême qui ne soit pas anecdotique

Commenter cet article

Florian 18/02/2015 09:16

Merci pour cette réflexion. Pour moi qui suit un jeune catholique, en découverte permanente, ce jour symbolise beaucoup. Nos prières doivent aller dans le sens d'un monde plus juste. Nous devons en cette période ne plus penser a notre nombril mais étendre notre foi aux gens qui nous entourent.
Je vous souhaite de bonnes célébrations mon père.

Benoit 18/02/2015 09:41

Merci, ce Carême ne pouvait mieux commence....Un jeune nous montre l'exemple...Faîtes de la place aux jeunes, n'oubliez pas les anciens...Même si dès fois c'est difficile....Nous sommes souvent Marthe dans nos églises....Courant partout...J'aimerais que ce carême soit pour moi un temps de calme, mais j'ai surtout besoin de dire "oui" à Dieu....Alors si Il me veut active....Ce sera ainsi. Oublions notre nombril...Merci à la jeunesse, courage à vous...Vous êtes l'avenir...