Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Odette COMPAGNON

Un jour je partirai, seule, sur le chemin

Je me retournerai vers ceux que j’ai laissés,

Et puis je leur dirai : « Au revoir mes amours »

Alors j’avancerai, dans une joie secrète

Vers Celui qui m’attend depuis l’éternité,

Sans crainte et sans regret, encore toute de terre,

Mais déjà libérée au profond de mon cœur

Pauvre en haillons, pieds nus, vers le festin d’Amour,

Vers le Père qui m’aime, et qui me tend les bras.

Et là j’emmènerai mon compagnon de route,

Qui m’aura précédée ou bien qui me suivra ;

Peut-être sera-t-il toujours à mes côtés

Pour retrouver le Père au destin de l’Amour.

Nous crierons le regret de nos fautes passées

Nous nous prosternerons, tous deux dans la poussière

Possédés par la flamme indomptable et brûlante

De cet Amour qu’enfin nous aurons reconnu.

Nous ne serons plus rien que désir et louange,

Nous verrons ce jour-là ce que nous attendons.

Notre cœur transformé ne sera plus que cendres

Mais une vie nouvelle de lui sera née.

Et nous saurons enfin ce qu’est la joie ardente

Dont nous n’avons ici qu’un pâle échantillon

Qui pourtant nous suffit pour n’être plus qu’attente…

O Seigneur, qu’il est bon d’aller vers Ta maison…

Odette COMPAGNON (+ 2001)

Commenter cet article