Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Feu & Lumière

Interloqué, le mendiant objecta qu’il était sale et en guenilles, et qu’il n’avait rien à se mettre. Le prêtre lui dit : « Allons à mon hôtel, j’ai un rasoir et quelques vêtements qui vous iront. »

Arrivés juste à temps au Vatican, ils furent conduits dans les appartements privés du Saint-Père. A la fin du repas, le Saint-Père demanda au prêtre de le laisser seul avec le mendiant. Il se tourna alors vers le mendiant et lui dit : « Mon Père, voulez-vous bien entendre ma confession ? »
Le mendiant bégaya qu’il n’était plus prêtre. Le Saint-Père répondit que quand on est prêtre, c’est pour toujours. Le mendiant objecta qu’il avait défroqué et n’avait plus le droit d’exercer son ministère. Le Saint-Père lui dit simplement qu’il était le Pape et qu’il pouvait le rétablir immédiatement. Le prêtre entendit donc la confession du Saint-Père. Puis, sanglotant, il tomba à ses pieds et lui demanda d’entendre à son tour sa confession. Aussitôt après, Jean-Paul II lui dit qu’il l’envoyait à nouveau au service d’une paroisse, et qu’en tant que prêtre nouvellement rétabli, son ministère serait auprès des mendiants.

Un prêtre pour les mendiants

Commenter cet article