Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

A défaut d’envisager sereinement et clairement un engagement ferme et officiel d’une vie de couple assumée, irréversible, « pour le meilleur et pour le pire », il est facile de faire « comme si » virtuellement ou matériellement parlant.

Il est finalement très facile d’emménager à deux, de cohabiter, de se mettre à la vie commune, soit pour faire des économies de loyers, soit pour « vérifier » si on peut se supporter mutuellement. Parfois même, on utilise le concubinage pour régler des petits problèmes de communication ou de compréhension, en se disant que la proximité allait régler les petites déchirures de la relation.

Je constate aussi que ceux qui ont du mal à se marier dans la vraie vie sont facilement mariables sur les réseaux sociaux. Les fiançailles font leur grand retour, au moins sur facebook. Il n’est pas rare désormais d’avoir un compte commun pour deux personnes en couple. Est-ce une manière de se promettre transparence et fidélité, au moins sur Internet ? Les paroles sont fortes et radicales ; les déclarations publiques d’amour « PLV » « pour la vie » sont nombreuses et récurrentes. Les marques d’affection, les messages intimes sont mis en ligne parfois, au risque d’un auto-voyeurisme un peu inquiétant.

Face à ces nouveaux modes de vie relationnelle, face à ce type de relations, que dire ? Condamner ou rejeter ? Peut être : éduquer !

Apprendre à chacun le sens de la parole donnée. Donner du poids à la parole donnée, susciter une prise de conscience que cette parole donnée, MA PAROLE même à distance a du poids, du prix ! Que je peux être jugé non sur la quantité de mots doux et tendres que j’ai écrit, mais sur le nombre de cohabitations ou d’échecs amoureux que j’ai vécu, après m’être engagé et avoir rebroussé chemin ensuite. De la cohérence de mes actes avec mes paroles, même ceux que je poste sur Facebook de manière désinvolte, dépend non seulement l’image qu’on peut avoir de moi, mais l’avenir de ma vie.

Comment faire confiance à celui qui a déjà vécu de bien belles histoires, des mots et des choix qui l’ont propulsé sur des sommets de joie et d’amour, sommets éphémères qui n’ont duré qu’un temps !

Aujourd’hui, dans le règne de l’instantané, de l’immédiat, face à la dictature du changement ou du mouvement permanents, le défi du temps et de la durée est clairement posé. Pour sa vie affective, quiconque souhaite un amour durable doit apprendre à vivre dans le réel, utilisant éventuellement les moyens modernes de communication et les modes de vie contemporains à bon escient afin de ne pas compromettre l’essentiel. Et l’essentiel, n’est-ce pas de trouver un vrai et profond bonheur ?

Un amour durable pas que sur facebook

Commenter cet article

prière du jour 22/05/2014 16:05

En effet c'est inquiétant d'autant plus que toutes les jeunes générations sont désormais comme cela. Des réseaux sociaux comme Twitter sont encore plus virulents que Facebook où chaque publication est limitée à 140 caractères, poussant à concentrer ses publications en un message fort et puissant ayant généralement une portée dévastatrice.