Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

La théorie du genre n’existe pas.

com

Je suis bien d‘accord avec le Ministre de l’Education Nationale, M. Vincent Peillon, qui affirme que la théorie du Genre n’existe pas. Cette théorie n’en est pas une. Il ne s’agit que d’une idéologie, et non une théorie.

Comme, de nos jours, les mots ont une importance, je vais essayer de démontrer que la Théorie du Genre n’existe pas. Je prends un exemple pour vous aider à comprendre de quoi il s’agit.

L’idéologie en question ne vise qu’à envisager sereinement que le sexe biologique n’ait rien à voir avec le sexe « social » de l’être humain, qu’être homme ou femme est interchangeable, et que l’essentiel est de se libérer de « stéréotypes » qui seraient purement des constructions basées sur les influences sociales d’une société patriarcale qui hiérarchise la femme et l’homme.

Concrètement et officiellement, cette idéologie du Genre n’est officiellement pas enseignée à l’école. Toutefois, on peut trouver dans un livre de Mathématiques de Terminale S cet exercice n° 132 :

« Les habitants de la planète HERMA peuvent choisir, chaque jour, leur genre : masculin (M) ou féminin (F).

On observe que chaque jour, 1/3 des hermiens qui avaient le genre masculin choisissent me genre féminin le lendemain et que ¼ de ceux qui avaient le genre féminin choisissent le ngenre masculin le lendemain.

On considère la variable aléatoire X, donnant le genre d’un habitant de HERMA au jour n (en identifiant (M ; F) à (1 ; 2)

  1. Représenter la situation par un graphe et écrire la matrice de transition T associée.
  2. A l’aide d’une calculatrice ou d’un logiciel, calculer T10. En déduire la probabilité qu’un habitant de HERMA dont le genre était initialement féminin, le reste après 10 jours. »

(Maths repères Terminale S – nouveau programme - collection Hachette éducation)

 

Une idéologie qui en plus distille les fondements de sa doctrine de manière insidieuse a certainement des choses à cacher… Rappelez-vous : autre sujet et autre époque : l’élimination systématique, l’eugénisme n’existait pas dans les années 30 en Allemagne.

« Un aliéné coûte quotidiennement 4 marks, un invalide 5,5 marks, un criminel 3 marks. Dans beaucoup de cas, un fonctionnaire ne touche que 4 marks, un employé 3,65 marks, un apprenti 2 marks. Faites un graphique avec ces chiffres. D’après des estimations prudentes, il y a en Allemagne environ 300.000 aliénés et épileptiques dans les asiles. Calculez combien coûtent annuellement ces 300.000 aliénés et épileptiques. Combien de prêts aux jeunes ménages à 1000 marks pourrait-on faire si cet argent pouvait être économisé ? »

(Manuel scolaire nazi, cité par A. Grosser, Dix leçons sur le nazisme, Fayard, 1976). »

 

Notez que la loi sur l’euthanasie si, aujourd’hui, se présente comme une « aide à mourir dans la Dignité » a été également pratiquée par les nazis dans les années 40. On estime que 275 000 malades mentaux ont été exterminés par le régime d’Hitler, entre 1939 et 1944. Voir : ICI

On commence par éliminer ceux qui le demandent, pour finalement finir par décider qui est digne de mourir ou de vivre dans la dignité. En Belgique, c’est déjà fait puisque des petits enfants sont susceptibles d’être euthanasiés quel que soit leur âge.

Il est temps de se réveiller. Avant qu’il ne soit trop tard… Il est temps d’allumer le cerveau et d’éteindre la télé… Un peu de bon sens devrait suffire à tordre le cou à des idéologies aussi néfastes que perverses qui, sous les oripeaux de l’égalité et de la liberté, conduisent l’être humain dans des impasses.

 La théorie du genre n’existe pas.
Print
Repost

Commenter cet article

Dominique PONTIER 08/04/2014 16:54

La fille de résistant, déporté politique à l'age de 17 ans, que je suis, trouve indigne et parfaitement irrespectueux des victimes de les utiliser ainsi. On peut sans doute exprimer ses opinions sans avoir recours à ces procédés abjects, surtout lorsque l'on a eu la chance de ne pas avoir cela à vivre !

Dominique PONTIER 08/04/2014 16:54

La fille de résistant, déporté politique à l'age de 17 ans, que je suis, trouve indigne et parfaitement irrespectueux des victimes de les utiliser ainsi. On peut sans doute exprimer ses opinions sans avoir recours à ces procédés abjects, surtout lorsque l'on a eu la chance de ne pas avoir cela à vivre !