Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Lucidité du donateur - Discernement du consommateur

com

Dans nos boites à lettres, à la télé ou même dans la rue, d’innombrables associations font appel à notre générosité. Notre foi nous engage à répondre à ceux qui sont dans le besoin et de partager avec celui qui est en détresse. Nous ne pouvons pas répondre à toutes ces sollicitations. Il convient donc, à la mesure de nos moyens et de l’effort que nous pouvons faire, de donner avec discernement à des œuvres, des associations ou à des personnes qui agissent avec détachement, avec efficacité pour le service de l’homme.

Bien des associations, sous couvert d’un humanisme bien intentionné, vont proposer des actions qui s’opposent à l’enseignement social ou moral de l’Eglise. De grands organismes internationaux favorisent la stérilisation forcée de filles dans les pays pauvres. De grandes enseignes commerciales favorisent les esclavagismes modernes. La dignité des pauvres est parfois bafouée par des entreprises qui courent derrière le profit maximal, mais aussi par des associations dites « humanitaires ». La fin justifie-t-elle tous les moyens ? C'est aussi la question qui est posée à ma conscience face à des entreprises médiatiques humanitaires comme le Téléthon. En tant que chrétien, notre devoir, quels que soient nos moyens et notre charité, est bien de vérifier comment et pour quoi notre argent est utilisé et de vérifier ce que nous achetons. En matière de solidarité, les bonnes intentions ne suffisent pas. Nous aurons à rendre compte au Seigneur (Matthieu 25, 14-30) aussi de notre manière d’aimer et d’aider notre prochain. Le soutien financier est fondamental, mais l’engagement associatif réfléchi peut aussi être un choix à vivre face à la détresse et aux épreuves de tant de frères…

Il n’est pas possible que toute charité soit inspirée par le message évangélique mais il est souhaitable que notre charité devienne davantage chrétienne. Ce que nous achetons aussi doit nous éveiller à la justice sociale. Que notre générosité et notre cœur, à l’approche de ces fêtes soit ouvert et accueillant à toute détresse mais que notre portefeuille s’ouvre avec lucidité en faveur de causes et des achats qui méritent notre attention et notre soutien.

 Lucidité du donateur - Discernement du consommateur
Print
Repost

Commenter cet article